Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 06:30

Pays :

 Grand Duché du LUXEMBOURG
Région :  Müllerthal

Canton :

 Echternach
   
   Pour découvrir l'incroyable château je vous propose d'écouter cette aérienne musique.

 

Le bourg

   Situation : (--> le voir sur une carte)

      Le petit village de Beaufort est situé à 30km au Nord-Nord-Est de la Capitale Luxembourg et à 24km au Sud-Ouest de la ville Allemande de Bitburg. 

 

Le château

    C'est dans la vallée, au milieu de petites collines que se situe le château de Beaufort. Curieux emplacement pour une fortification médiévale !

     Derrière le petit parking, il y a un étang avec des murets cimentés. Je suppose qu'il y a 600 ans, l'étang devait entourer la fortification. Les douves sont un moyen de défense efficace pour un château de plaine.

 

    L'extérieur :

        Extérieurement, l'architecture de ce château paraît brouillonne. Les tours s'enchevêtrent, les courtines ne semblent pas alignées, les défenses semblent se contrarier. Souvent, une ruine est difficile à lire et crée une vision fausse du château.

   En regardant un croquis réalisé du temps de sa splendeur, je comprends mes premières erreurs et je suis en admiration devant cette grande ruine.

   La renaissance a un peu transformé la forteresse médiévale.   

   

    L'intérieur :

       Dans ce château, des salles du 12ème siècle côtoient des modifications du 17ème. Certaines ont un plafond, d'autres sont à "ciel ouvert".  L'ambiance est parfois irréelle !

 

   Je n'ai pas envie de vous narrer la fonction de chaque pièce ni de vous décrire l'aménagement interne. Je préfère vous faire ressentir l'ambiance de cette ruine sans vous expliquer où j'ai  pris la photo.

Êtes vous prêts ?

 

     Cette ruine est fascinante. Malgré les consolidations, chaque mur recèle un détail ou une petite énigme architecturale demandant un peu d'attention.

  Par exemple, ce mur dans la partie haute du château (la plus ancienne) montre au sommet une petite cheminée du 13ème siècle (?) et une fenêtre à coussiège (voir vocabulaire) où l'on imagine une belle lisant éclairée par un rayon de lune.
    Non loin de là, dans la tour renaissance, avec toutes ces fenêtres la belle pouvait lire allongée sur un sofa ou écrire une lettre d'amour sur son secrétaire au centre de la pièce.

Deux ambiances différentes à quelques mètres.

 
      Là, une petite "lucarne" comporte une pierre creuse.
Qu'est ce ?
      Un rustique lavabo, avec évacuation de l'eau sale dans les douves.

  Même les arquebusières sont fascinantes avec leur forme si différente des classiques ouverture rondes. Le petit banc dans cet épais mur servait il au guet ou est il une "invention" due à la reconstruction ?

  Dans une autre salle, c'est la rusticité que l'on ressent.   Que de contrastes !

     En redescendant vers la sortie, une ouverture ronde me fascine, Sont ce les flammes de l'enfer ?.... Évidemment, vous avez compris que c'est l'éclairage du puits. 

   Je vous invite à découvrir cette ruine incroyable. Visitez la un jour de soleil, vous allez être étonnés par les changements de couleurs de la pierre et des ombres mouvantes.


 
Histoire du château :

  • * Au 11ème siècle (?), un château est construit.
  • * Vers 1192, Walter de Wiltz est le premier seigneur de Beaufort. Il semble que le château possède un puissant donjon.
  • * En 1348, Adélaïde de Beaufort épouse Guilaume d'Orley, devenant ainsi le nouveau seigneur du domaine.
  • * Durant le 14ème et 15ème siècle, le château est agrandi et les défenses sont modernisées.
  • * En 1539, le seigneur se nomme : Bernard de Velbrück.
  • * Au 16ème siècle, construction d'une tour d'artillerie et création d'un logis renaissance.
  • * Au début du 17ème siècle, suite à la guerre de 30 ans, le château change de propriétaire. Il se nomme : Jean Baron de Beck.
  • * Au 19ème siècle, la ruine du château sert de carrière de pierres.
  • * Au 20ème siècle, des travaux de consolidation sont organisés.
  • * En 1981, le château appartient à l'état Luxembourgeois.
  • * Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est possible. La  visite de l'intérieur est payante. 

 

 

 

 

                         Pourquoi le choix de cette musique :

Parce que :

   1 - La clarinette délivre un son intemporel, comme l'est cette ruine,
   2 - Les violons jouent avec la clarinette comme la lumière avec les fenêtres,
   3 - La douceur de l'adagio est en harmonie avec le paysage boisé.

Et puis... Wolfgang est mon "chouchou"  !


--> Auriez vous fait un autre choix ?

Partager cet article

Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Luxembourg médiéval
commenter cet article

commentaires

Jacqueline 30/08/2011 18:58


Surement point j'aurais accompagné cette visite avec autre chose que Wolfgang....mais j'ai souri lorsque vous avez évoqué les coussièges!! Mais c'est mon quotidien mon cher Chevalier. La lumière de
lune ou de soleil sont mes seules éclairages près de la fenetre lorsque je vois la route qui poudroie...et j'attends le retour du chatelain....Et puis enfin..COmbien de chateaux de défense sont
devenus demeures de résidence dans mes domaines italiens....VOus ne pouvez pas imaginer combien!
Je vous laisse baiser le bord de ma robe


Le Chevalier Dauphinois 01/09/2011 08:08



Hoo, belle Dame, je vous imagine faire votre broderie (et même discuter de quelques amoureux) assise confortablement sur les coussièges.


  Mes vacances en Italie m'ont faire approcher des résidence d'un charme délicat, des château dont la beauté n'é d'égale que la votre. 


  Je ne suis pas un grand spécialiste de l'Italie, mais ce que j'en ai vu m'a ravi et m'a fait comprendre pourquoi François 1er (roi de France) a été subjugué par ce pays et en a ramené les artistes dans sa vallée de la Loire.



Rémi 29/08/2011 05:43


Je ne connaissais pas ce château. Merci pour cette découverte.


Le Chevalier Dauphinois 29/08/2011 18:05



  Le Luxembourg possède quelques merveilles qu'il faut absolument découvrir. Et si tu as un peu de temps, fonce un peu vers l'Ouest pour déguster en Belgique, proche de la frontière,
quelques beautés médiévales Ardennaises.



Muriel 28/08/2011 10:08


Pour visiter l’intérieur j’aurai choisi ceci : http://youtu.be/VRPZIhEcfcM
A 4mn30 j’aurais bien fait attention de rester devant « toutes ces fenêtres » assise par terre.

Et pour contempler l’extérieur dans son ensemble : http://youtu.be/Oc4qi03QgOg
Je pense que j’aurai réécrit l’histoire de ce château à partir de 1mn07…


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 13:34



Votre choix est aussi judicieux... je le note pour mes prochaines proses.



Anne la Dauphinoise 27/03/2010 15:59


Découverte du château après une vue furtive, mais significative, dans le diaporama "d'ombres et lumière".
La rusticité des pièces encore intactes les rend envoûtantes. On s' y sent attiré par la simplicité, le naturel et la quiétude qui s' en dégagent. Ou peut-être parce que l 'on peut mieux "se
retrouver" dans cette atmosphère, et lorsque cela ne vous effraie point, nul besoin d' artifices...
Ces pièces fleurent bon l' authenticité de ce temps jadis.. et votre choix de musique ne se conteste pas à mon avis.


Le Chevalier Dauphinois 27/03/2010 19:21


   Beaufort (au Luxemblourg) a été une incroyable surprise pour moi. J'étais seul dans cette grande ruine, le soleil s'amusait avec de petits nuages et créait des ombres et les
lumières qui m'ont fasciné.
  Ce n'est pourtant pas le plus beau château fort de ce pays et pourtant, la magie était au rendez vous.
  Je suis heureux que tu l'es ressentie aussi.


Herman van der Loos 31/08/2009 11:16

Hello preux chevalier, En rentrant de vacances la semaine dernère je m'arrête à une station Total au luxembourg(Hollerich) et je découvre un magnifique cahier des châteaux au GDL (en français et luxembourgeois). Proposé gratuitement, apparemment dans tout le réseau luxembourgeois du pétrolier mais je ne sais pas
pour encore combien de temps. Peut-être aussi dispo ailleurs mais je ne sais pas où. Je ne suis en rien lié à ce pétrolier, juste une trouvaille que je trouve intéressante. Pas encore eu le temps de lire le fascicule mais il est richement illustré et raisonnablement épais. Cordialement,

Le Chevalier Dauphinois 02/09/2009 18:40


Quelle chance !..... En France ce prétrolier n'offre rien d'équivalent.... Je vais tenter de trouver un correspondant de ce Pays ou proche pouvant me le procurer (bien que je possède déjà un
ouvrage.... Mais assez vulgarisateur).
Merci pour l'information.