Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 06:30

 

 

Pays :

 BELGIQUE

Province :

  Namur

 

 

Le bourg :

   Situation  (--> le voir sur une carte)

       La petit commune de Fagnolle est située à 15km au Sud de Philippeville et à 30km au Sud-Ouest de Dinant.

  Coordonnées du château :

50° 6' 31.457" N 4° 33' 58.64" E
 50.108738 °
 4.566289°

 

Le château :

    Proche du centre du bourg un panneau caché dans l'herbe m'informe de la direction à suivre.  50 mètres plus loin la ruine se dévoile.

    Avez vous remarqué que le panneau comporte un S à FagnolleS, alors que les guides touristiques, les cartes, les offices de tourisme n'en mettent pas.
  Cela me rappelle le S de  Gruyère en Suisse.

 

   L'extérieur :

La découverte

       De loin, l'architecture de la ruine semble désordonnée, presque indéfinissable. Pourtant en approchant, elle ressemble aux classiques méthodes de défense. D'abord une protection rare dans mes montagnes et si efficace en plaine : De larges et profondes douves.

 

Des grenouilles

  Ce château de plaine va certainement me surprendre. Et déjà, un bruit inhabituel résonne. Des crapauds tentent (par des sons peu mélodieux pour moi) de séduire les belles nageuses palmées. A mon arrivée, les "ploufs" sont nombreux. Je ne pourrais pas les photographier pour vous.

Mais revenons au sujet principal : Le château.

Avez vous remarqué la tour effondrée qui se baigne ?

 

Classique et surprenant

   En faisant le tour, je découvre les secrets. Cette ruine était un château de forme parallélépipédique avec des tours rondes aux angles.

   Les courtines, défendues par des archères (voir vocabulaire) droites et courtes, ont des ouvertures dues aux dégats du temps mais aussi aux vestiges de bretèches (j'en doute) ou de latrines (certainement).

Avez vous remarqué la hauteur impressionnante des archères d'angles sur les tours ?

 

   L'intérieur :

    Je ne me sens pas le droit de pénétrer dans cette ruine. C'est avec ma longue vue (et mon oeil d'aigle) que je découvre les fondations des murs et les pierres taillées sur le sol.

   Dans ce chaos, je ne peux pas définir la fonction des salles fantômes.

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, un château est certainement construit.
* A la fin du 20ème siècle, Le Chevalier Dauphinois découvre cette ruine.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de loin est possible depuis le sentier. Le château est une propriété privée et ne peut pas être visité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Belgique médiévale
commenter cet article

commentaires

De Clercq 01/04/2014 11:54

Quelle est l'adresse courriel par laquelle je peux vous joindre ?

Le Chevalier Dauphinois 02/04/2014 22:53



* L'adresse courriel du blog est en bas :
Contact



De Clercq 31/03/2014 19:33

Fagnolles est situé dans la province de Namur et non du Hainaut.

Le Chevalier Dauphinois 31/03/2014 23:14



 Honte j'ai d'avoir commis cette erreur. Ma seule excuse (mais en est ce une ?) est que j'habite le Dauphiné, une province du Royaume de France bien loin de la Belgique.


  De suite, je corrige l'article. Merci pour votre commentaire et votre oeil.



Anne la Dauphinoise 09/02/2014 21:09

Grand dommage que les gens s'arrêtent sur votre tableau Pinterest juste pour prendre de vos images, et non pas lire les articles correspondants... Reflet de notre société, il me semble : faire vite
"chez les autres" (avec les autres) pour ne s'occuper que de soi ensuite...

Et grand dommage aussi, mais cela se comprend par contre, que vous ne puissiez faire des articles uniquement sur les armes, systèmes défensifs, etc... Si cela ne vous embête point, lorsque j'aurai
des problèmes avec ce genre de choses, pourrai-je vous demander votre avis ?
J'avais apprécié vos explications dans l'article sur l'église fortifiée des Pujols (au sujet des hourdages)

Pour le "chat" qui me posait problème dans les Passages d'Outremer, en fait, il s'agit d'un château (une tour de siège):
Dans le livre de traduction (c'est plus vite fait de vous donner ces coordonnées-là !) p 92, colonne de droite, 2e §, on nous parle d'un château/tour de siège dont le côté qui s'ouvre est
doublé...??? (genre de porte double, donc) Je ne comprends pas : je sais que dans ces engins 1 côté s'abat pour faire un pont afin que les soldats puissent sortir, mais ici il est question d'un pan
qui sert de pont, et d'un autre qui permet à la tour de rester fermée...? Quelle utilité à cela ? Il faut bien qu'à un moment les soldats sortent de la tour, alors que devient ce 2e pan ?
Ou bien, ce 2e pan, qui laissait la tour fermée, permettait au 1er de s'abaisser sans que les soldats à l'intérieur ne soient déjà exposés au feu de l'ennemi... Mais quoi qu'il en soit, ils
l'étaient, exposés, lorsque le 2e pan "disparaissait" (et où et comment disparaissait-il pour ouvrir la tour ?)...
Vous pourriez m'expliquer tout ça ? ... lorsque vous aurez le temps bien sûr ! (ce n'est point une question de vie ou de mort ! Mais j'aimerais comprendre ce château/tour de siège à porte doublée)
Grand merci d'avance, Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 10/02/2014 18:36



* Pour Pinterest, le fonctionnement est un peu logique. Une image qui est partagée parce qu'elle est belle ou représentative. Le principe est dans la lignée de Facebook, sauf qu'il est possible
de faire un classement; Et chacun fait un classement différent. Pinterest à l'avantage de garder le lien de l'article source, ce qui n'est absolument pas le cas pour la très grande majorité des
fora, réseaux sociaux et autres.


* Il faut savoir que j'ai vu mes images prises sans autorisation, ni remerciement et encore moins sans la source d'origine par des organisme ayant pignon sur rue avec des moyens financier. Par
exempe : La Fédération Française de Cyclotourisme a fait cela. Et même en leur demandant par mail de rectifier, ces nantis non respectueux ne changent rien.


... Ce monde est ainsi fait : Tout est gratuit sans politesse en retour !


 


* Pour l'arme d'attaque, je suppose que c'est une tour de siège aussi nommée Beffroi d'assault. En fonction des maîtres charpentiers et des habitudes tactiques des seigneurs de chaque province, les tours n'avaient pas
toujours la même forme ni les mêmes "astuces défensives et offensives". Si le pont était positionné sur le coté du beffroi, cela permettait d'attaquer sur le coté d'une tour carrée en pierre et
non face au rempart.


* Mais j'avoue ne point être un expert


 



Anne la Dauphinoise 08/02/2014 21:36

Grâce à Pinterest dans lequel j'ai décidé de "naviguer" un peu ce soir, je m'aperçois que vous m'aviez répondu ! (point n'avais eu de mail de réponse et je pensais que mon commentaire ne vous avait
pas intéressé):
... Merci pour vos longues explications, Chevalier. Je m'étais donc complètement fourvoyée à ce sujet.
Je ne connaissais pas la réalité des archères si longues : une chose de plus que j'aurai apprise ici.

... Ce serait vraiment intéressant si vous nous expliquiez l'évolution des systèmes défensifs... Ceux que je connais (c'est un bien grand mot, mais j'ai eu des explications fournies par moments)
sont surtout ceux employés Outremer : les chroniqueurs savaient faire de grands paragraphes parfois sur tel système employé à tel endroit.
C'est ainsi que j'ai connu les chats notamment.

... D'ailleurs, à ce propos (des chats) il faudrait que je vous demande certaines explications : dans le livre "les passages d'Outremer", justement, il est question d'un chat, apparemment pas comme
les chats courants, mais je n'ai pas tout saisi (j'ai noté la page, je pense. Je vous la donnerai, avec, même, la transcription en écriture moderne, car j'ai transcris tout le livre pour mieux
comprendre le vieux-françois écrit en lettres gothiques/bâtarde française, et... si j'ai bien compris, le vieux-françois ne vous sied point trop...) Je sais qu'il est question, en gros, d'une
double-porte si je me souviens bien... (je n'ai pas compris le pourquoi d'une double-porte/ouverture)

Le Chevalier Dauphinois 08/02/2014 22:20



* Pinterest (qui hélas m'amène peu de visiteurs alors que mes images sont assez souvent récopiées dans d'autres tableaux de Pinterestiens) est une petite galerie photos qui m'amuse de
compléter à chaque article publié. Ainsi, par région/pays, les visteurs ont un reflet (minimal certes) des différentes constructions. Cela pourrait servir à comparer.


* J'avais imaginer créer un nouveau tableau sur les systèmes défensifs. Ainsi il y aurait une image par thème.... Mais j'ai reporté cette idée car je dois chercher dans chaque château, et je
pressens une recherche chronophage.


--------------------------------------------------------------------


* Sur mon blog, j'avais aussi prévu un/des article(s) sur les systèmes défensifs à travers les siècles.


* Je voulais aussi montrer qu'à chaque évolution d'une arme (d'attaque ou de défense) avait été créée son pendant pour diminuer l'efficacité de la dite arme.


* Je souhaitais aussi aborder l'art du combat (armure, côte de maille, chevaux) et les pièges en face pour contrecarrer l'efficacité. Les défaites Françaises de la chevalerie face aux
troupes/archers Anglois auraient été un bon support.


**** Hélas, le temps, l'éternel ennemi des homo-sapiens, m'a fait abandonner tous mes projets pour ne me consacrer qu'à la rédaction d'articles sur les châteaux/églises. J'en ai photographiés
plus de 3000 et j'en ai montrés si peu.


 



Anne la Dauphinoise 10/11/2013 13:55

Ces archères tant hautes qui vous ont impressionné étaient faites pour des arcs gallois, non ? (ou arcs anglois), ceux qui firent tant de mal aux François à plusieurs reprises... L'ai-je lu maintes
fois dans mes grimoires. Ou je me fourvoie ?
Point n'y avais-je prêté attention, à ces archères, la première fois.
Ces restes de castel vieil me plaisent. Y reviendrai-je sûrement.
NB : point n'avais-je lu l'historique non plus, je pense... Une visite si fabuleuse que celle du Dauphinois Chevalier dans cette contrée... cela méritait d'être noté... et lu !

Le Chevalier Dauphinois 10/11/2013 14:29



 Raison vous avez en affirmant que les archers Anglois étaient très efficaces et précis. Ils avaient aussi un arc d'une puissance importante nommé : Long Bow.


  Mais point raison dans la globalité vous avez sur la cause de la hauteur des archères :


* Avoir de hautes archères se voient de loin, donc impressionnent. C'est la guerre psychologique avant l'invention de le psychologie. Le château de Najac (que je n'ai pas encore décrit)
en est le plus bel exemple. La même archère sur plusieurs étages marque la puissance et le pouvoir Royal.


* Une haute archère permet aussi à l'archer de tirer en hauteur pour amener sa flèche loin puis de tirer en bas lorsque l'ennemi s'approche. L'archère commence à ses pieds et se termine plus haut
que sa tête.


* Une haute fente permet de mieux voir, car à travers une archère, la vision est "faible" même si un ebrasement facilite le guet latéral. L'embrasure ne s'est pas agrandie de suite car elle
fragilisait le mur. Il me semble que ce n'est qu'au 14ème siècle qu'elle fut importante.


* Au 13ème siècle Louis IX (dit Saint Louis) fait modifier certains châteaux royaux en augmentant la hauteur des archères : 2 mètres.


*** Une petite fente limite la vue lors de la visée. J'ai fait le test (avec un arc virtuel et vrai) dans quelques châteaux.


--------------------------------------------------------------


--> Peut être faudrait-il que je fasse un article sur l'évolution des systèmes défensifs.