Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 07:00

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

Le bourg :

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

   Santa Margarida de Montbui est situé à 55km au Nord-Nord-Ouest de Barcelonne et à 6km au Sud de Igualada.>

 

Le château :

   C'est au terminus d'une petite route fléchée à la sortie de Santa Margarida que je descends de mon destrier pour découvrir cela.

 

   L'extérieur :

L'approche

      Un bâtiment en forme de tour est le but de ma visite, mais je suis arrêté par les épineux et surtout par un haut vestige de rempart. Contourner la difficulté est la seule solution.

    Dans le premier replat, les hautes herbes tentent de dissimuler une tombe que je ne peux dater (Oserais je imaginer qu'elle soit du 12ème ?). Elle se situe devant cette magnifique petite égliseromane du 10-11ème siècle.

     Quelques mètres plus loin, une meule en pierre "prouve" la présence d'un moulin (actionné par le vent ou un animal ?). Pour qu'il y ait une église et un moulin proche du vestige castral, je pense que la ruine n'était certainement pas une simple tour de guet, mais un vrai château seigneurial.

Mais où est le château ?              Au bout de l'allée.

 

Le château

    Cette ruine est bien différente de ce que j'imaginais, elle ressemble à un immense donjon.

Etonné je suis !

 

    Ce n'est pas un donjon carré (ou rectangulaire) avec des angles droits. Ce n'est pas une forme ronde ou ovale du 13ème siècle. C'est un parallélépipède avec des angles arrondis.  Il semble que ce type de construction ait été réalisé à la fin du 10ème. Les raisons :

    * Eviter d'équarrir les blocs pour réaliser des angles,
    * Permettre l'utilisation de petites pierres faciles à trouver et à extraire (il y en a partout sur ce plateau),
    * Ne pas dépenser des piastres pour importer des pierres de lointaines contrées (le transport n'était pas gratuit, un peu comme à notre siècle),
    * Construire rapidement. L'insécurité de l'époque obligeait à réaliser une fortification en peu de temps.

 

   Cette ruine, qui de loin paraissait banale, est une fascinante nouveauté architecturale pour moi (et pour vous ?).
 

    La porte du bas me semble être une création récente. Je doute que le sol ait pu monter de 6 mètres en 5 siècles. Celle du haut devait être la porte médiévale, accessible par une échelle. Mais les trous de boulin (voir vocabulaire) au dessus me surprennent.

 

  En contournant le donjon, je pense comprendre la raison de ces trous. Ce devait être l'emplacement d'un chemin de ronde en bois qui, curieusement, accédait à une autre porte plus en hauteur. Y avait il des entrées différentes non communicatives ?.

   Que de mystères dans cette construction !

 

    L'intérieur :

     Le donjon est fermé, ma découverte s'arrête là. Il me reste pourtant un rituel à effectuer. Le devinez vous ?
   Et c'est en mangeant un délicieux abricot que je contemple le panorama.

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle, une fortification est construite sur la colline (?).
* Au 20ème siècle, une campagne de consolidation et de mise en valeur du site est menée.
* Au 21ème siècle, la découverte de Montbui est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible. Eglise et donjon sont très souvent fermés

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

kty 21/01/2009 22:24

bah dis dinc... fallait la trouver cette ruine là ! lol

Le Chevalier Dauphinois 21/01/2009 22:54


J'ai un radar incroyable..... je l'ai acheté à un chercheur d'or.... Il marche super puisqu'il me trouve ces "pépites médiévales"  :)


gildas 20/01/2009 15:07

OUAOU!!!!!! ... OUAOU!!!!! super. La tombe et quelle tombe... Le donjon et quel donjon!!!
Il devait être impressionant avec ses
"hourds" ? Magnifique reportage Gildas

Le Chevalier Dauphinois 20/01/2009 17:28


Ce château est le départ (ou l'arrivée bien sur) d'une belle randonnée sur le plateau. Marche, découverte photos... Ce jour fut un délice pour un chevalier très découvreur de beauté.