Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 06:30

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE
 



  Depuis que j'ai visité en musique le  château templier de Peniscola  en Espagne, j'ai envie de vous faire ressentir une ambiance, de vous faire comprendre aussi avec des sons ce que j'éprouve dans une ruine du moyen âge.
    Je vous invite à utiliser "la manivelle de ce gramophone".... Bonne visite.

 

Le bourg : 

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Miravet est un petit village situé à 60km au Sud-Ouest de Tarragone et à 25km au Nord de Tortosa.

 

 

Le château :  

"Il est là haut"

   C'est l'expression que j'ai criée en voyant mon rêve castral au loin. J'ai cru que arrivé j'étais.... Hélas, une rivière il me fallait franchir, nombreux kilomètres mon brave destrier devait encore parcourir.  La chaleur Catalane était écrasante.
  Que faire ?....    Quel incroyable suspense !

 

    Depuis que je suis petit, une fée accompagne mes déplacements, et comme j'étais désespéré, elle vint et me montra une solution de transport sur l'eau : Une planche flottante.

    Mon magnifique destrier n'était pas rassuré lorsque le pont se mit à bouger et à nouséloigner de la rive. C'est la première fois que nous devons prendre un bac pour visiter un château.....  Quelle incroyable aventure !

 

    L'extérieur :

     Aux pieds de la beauté castrale, je comprends rapidement que la rigueur sera la règle architecturale. Angles droits, lignes droites, l'ambiance des templiers n'était pas dans la fioriture et la courbe harmonieuse.

   Vous savez (tous maintenant) qu'une tour carrée est moins bien défendable qu'une ronde car elle crée des angles morts souvent exploités par les assaillants. Pour résoudre ce problème, les Templiers ont construit une bretèche d'angle....

Quelle incroyable découverte !

 

      Ce château est protégé :
 * Sur 2 cotés par un versant très pentu,
 * Pour la façade supposée de l'attaque, par de hautes tours et une courtine épaisse.

     Mais comment protéger une porte d'entrée ?....   Quelle incroyable devinette !

 

   La réponse est simple : En réalisant une barbacane (voir vocabulaire) obligeant les assaillants à être sous un "feu" permanent, et en augmentant la difficulté par une pente.

        Pour comprendre le site, il faut regarder le plan :
* Au Sud et à l'Est, ce sont les ravins,
* La porte d'entrée est au Nord (en haut du plan),
* A l'Est (à droite) ce sont les communs et la basse cour,
* A l'Ouest (à gauche) c'est l'emplacement du château avec les imposants murs du coté de l'attaque.

Quel incroyable plan !

 

    L'intérieur :

       Les communs
    A l'intérieur, c'est encore la sobriété. Il est vrai que la 1ère partie de la visite (sans guide) est composée de ruines (très ruinées) et d'une basse-cour ayant perdu la plupard de ses bâtiments. Mais plus je monte vers le château, et plus les constructions sont identifiables.
   Par exemple, cet endroit sombre est.... Alors, avez vous trouvé ?...... C'est facile, il y a des mangeoires, des boxes.
        Evidemnent (ma brochure me le dit) : les écuries.....   Quelle incroyable déduction !
    Bien que les Templiers aient été de grands pourvoyeurs de chevaux pour les croisades en Terre Sainte, je pense que cette salle devait être plutôt une réserve de nourriture.

      La cour d'armes  (Plan du château - partie droite)
    Pour accéder au château, il faut franchir un long couloir sombre, certainement très bien défendu. Dans la cour du château, la rigueur militaire des "Templiers" se voit. Pour protéger les habitats du château  les archères sont nombreuses sur les murs Est.
  Ma brochure m'informe que cette courtine aurait été construite par les premiers occupants du lieu : Les Maures.
       Les Templiers faisaient parti d'un ordre militaire-religieux...   Quelle incroyable connaissance !
    Si le "coté" militaire est très présent, où sont les signes religieux ?
Peut être en haut de cet escalier ?
     Il est probable qu'au moyen âge, l'accès aux étages se faisait par une échelle (ou un escalier) en bois extractible. N'oubliez pas que je suis dans un château qui devait piéger à tout instant un ennemi.<

       Les étages  (Plan du château - à gauche)
    La 1ère salle est surprenante. C'est une lumineuse galerie éclairée par 4 grandes fenêtres plein cintre. Le plafond en pierres taillées est voûté en berceau.
    Par une porte j'accède dans le lieu de prière. Ressentez vous l'âme des Templiers ?.... Ceux qui disent oui sont des menteurs (hihihi)....   Quel incroyable plaisantin !
    Ils ne sont plus présents depuis 700 ans, de plus, ils ont été remplacés par un autre ordre puis par des... (oups, allez lire l'historique).
    La nef est couverte d'une voûte en berceau légèrement lancéolée. La décoration est austère, les Templiers n'avaient pas besoin d'images pour prier.
 
    Au fond de l'église, un escalier en colimaçon me quémande de monter.. Heu... Dois je ?...   Quel incroyable courage !
 
   Quelle vue !   Comme toujours, le panorama est la richesse des ruines. Vais je voir le bac ?...   Quel incroyable oeil !

   Qu'importe, le plus important est la vue sur la basse-cour avec les anciens murs Mauresques et les ombres des archères.

   Dans ma description, j'ai volontairement omis de vous parler des citernes, grange, cellier, magasin, cuisine, réfectoire, corps de garde, terrasse, etc... Le site étant payant, je ne me sens pas le droit de tout montrer, et surtout je souhaite vous laisser quelques (nombreuses) surprises....   Quelle incroyable honnêteté !

 

  Histoire du château :

  • * Au 2ème siècle avant J.C., les Ibères occupent le site. Une fortification primitive existe certainement.
  • * Au 11ème siècle, une fortification en pierres est construite sur la colline.
  • * Au début du 12ème siècle, modernisation des défenses du château.
  • * Au 12ème siècle, le Comte (voir titre de noblesse) Ramon Berenger IV continue sa reconquète du territoire sur les Maures.
  • * Vers 1153, Miravet, l'une des dernières poches de résistance, est reconquise. Le Comte donne à l'Ordre du Temple le château et les terres adjacentes.
  • * En 1307, les templiers sont arrêtés en France. Ceux de Miravet résistent 1 an aux attaques.
  • * En 1308, le château est donné à l'Ordre de l'Hospital.
  • * Vers 1462, les Hospitalers quittent le château et l'abandonnent aux partisans de la Generalitat.
  • * En 1466, l'armée Royale récupère le site après un long siège.
  • * Au 18ème puis 19ème siècle, le château s'adapte aux nouvelles armes.
  • * Au 20ème siècle, la guerre civile détruit partiellement le château.
  • * En 1990, Miravet est déclaré "Bien Culturel d'intérêt National". Une campagne de consolidation est menée.
  • * Au 21ème siècle, la visite de la ruine est payante. Le risque de recevoir une pierre est faible. 
  Quelle incroyable histoire !
 

Vers liste châteaux des Templiers

en Europe

Vers liste châteaux des Templiers    

 

                         Pourquoi le choix de cette musique :
Parce qu'il y a :
   1 - De la puissance comme pour cet ordre militaire,
   2 - De la douceur comme pour leur coté religieux,
   3 - De la nostalgie, car les Templiers ont marqué leur époque (et nos souvenirs),
   4 - De la rêverie car les ruines sont un peu des poussières d'ange.... certes déchues.

Et puis... C'est du Mozart... Et il faut écouter Amadeus au moins une fois par jour ; Na !
Quel incroyable chevalier !


--> Auriez vous fait un autre choix de musique ?; font-family: trebuchet ms;">

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Chantal H-H 22/11/2008 18:27

Une belle visite, un excellent choix pour la musique, tout va bien et je n'ai même pas dû payer... alors? alors je te remecie vivement de m'avoir fait découvrir cette merveille !

Le Chevalier Dauphinois 22/11/2008 20:50


Mais ........ c'est la mission d'un chevalier que d'accopagner une princesse dans un château, surtout s'il est en ruine.


SevMélusine 20/11/2008 15:38

Ah ! Viister un chateau en ESpagne et quel château ! j'ai une fascination pour les templiers... allez savoir pourquoi... le goût du mystère et des légendes qui s'y rapportent sans doute
A bientôt cher chevalier...

Le Chevalier Dauphinois 20/11/2008 18:50



Les templiers ont créé des légendes et des histoires.... Il est vrai que nous avons une fascination pour les martyrs : Jeanne d'Arc, les Cathares, les Templiers etc.....


Et puis il y a ce fameux trésor qui fascine..... Ne le cherchez plus, bones gens, je l'ai trouvé dans une librairie : http://chateau.over-blog.net/article-21379393.html



David / Serialmaquetteur 28/10/2008 23:45

Je l'ai toujours pensé, les Templiers ont été des architectes de génie! Ce château en est la preuve ^^ Et mis en valeur par un soleil éclatant, que demander de mieux? hehehe

Le Chevalier Dauphinois 29/10/2008 17:38


Les Templiers voyageaient et dialoguaient avec d'autres civilisations. Cette ouverture leur a fait acquérir de nombreux principes et des connaissances qu'ils ont appliqués.


Pascaly :0026: 26/10/2008 23:53

et puis il y fait toujours beau pendant la visite, c'est aussi un avantage !!
bonne soirée chevalier

Le Chevalier Dauphinois 27/10/2008 12:34


Il est vrai que durant mes visites castrales en Espagne, le temps fut plus clément que durant ma semaine en Belgique.
... Mais dans la Péninsule, je fus piqué par les épineux, alors que dans le plat pays la verdure douce et délicate pour mes frêles jambes fut un régal.


Phil 26/10/2008 10:54

Encore un château en Espagne !

Le Chevalier Dauphinois 26/10/2008 16:22


Absolument. Je suis dans ma période "Européenne". Elle devrait durer encore quelques mois.
Avoir un château en Espagne, n'est pas un but extraordinaire ?  (voir ici : http://chateau.over-blog.net/article-10795389.html)