Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 06:30

 

Département :   54 - MEURTHE et MOSELLE

 

Le bourg : 

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La petite commune de Prény est située à 20km au Sud-Est de Metz (voir sa porte fortifiée) et à 10km au Nord de Pont à Mousson.

     Coordonnées du château:

48° 58′ 44.04″ N 5° 59′ 52.08″ E
 48.9789°  5.9978°

 

Le château :

    L'extérieur :

Préambule

    Lorsque je prépare mes vacances, en m'aidant de l'atlas des châteaux forts, je coche sur la carte routière les emplacements des ruines et châteaux d'origine médiévale. Mais comme je réalise cette tache souvent plusieurs mois à l'avance, je ne me souviens pas toujours de l'importance de ce château. Et c'est ainsi que parfois j'ai la surprise de visiter une fortification incroyable, comme au château de Murat.

    La ruine de Prény a été une découverte magnifique que je vais tenter de vous faire vivre. Malgré le froid et l'humidité dus aux fortes pluies de la veille, la beauté des vieilles pierres suffit à m'enflammer !

      Si vous allez voir cette ruine, je vous conseille de laisser votre destrier en bas, sur le grand parking en bordure du village, puis de monter par le sentier aménagé. La masse vous écrasera de plaisirs.

 

La découverte

    Comme toujours, la découverte d'une ruine commence par l'extérieur. Bien qu'envahis par endroit par la végétation, les murs montrent leur puissance. Les courtines médiévales possèdent évidemment les habituelles archères. De plus cette fortification a reçu les derniers aménagements du 15ème siècle. Vous avez compris que je parle de bouches à feu.

 

Une curiosité

    Les courtines de Prény comportent une curieuse particularité. Les habitants la nomment :  Michotte.

   Ces pierres de dimensions différentes et inégalement réparties ont une forme carrée à l'intérieur et sphérique à l'extérieur.

   L'origine est inconnue. Est ce :

  • * Une décoration ?
  • * Une marque des artisans Lorrains ?
  • * Une forme plus efficace de la pierre à bossage (voir vocabulaire) ?
  • * Une manière de rappeler que les tailleurs de pierres étaient parfois payés en miches de pain ?

  Toutes les suppositions ont été formulées mais aucune a été retenue avec certitude.

 

Quel château !

     Ce qui est impressionnant, c'est la superficie de cette fortification. Ce n'était évidemment pas le château d'un petit seigneur. Un panneau près de la porte d'entrée m''informe que la construction de Prény était la principale forteresse des Ducs (voir titre de noblesse) de Lorraine. Elle avait été construite pour faire face au puissant évêque de Metz et au Duc de Bar.

Vous ne me croyez pas ?

 

Je suis au paradis !

   Comme moi, vous ne connaissiez pas ce village et vous doutez. Voici la preuve de mes dires.

Magnifique n'est ce pas !

     Mais attention.... Je vous ai dit que c'était une ruine, alors.... Faites marcher votre imaginaire.

 

La visite commence

  Au bout du petit chemin, une ouverture imposante m'invite à découvrir cette merveille. Evidemment, il n'y a plus de pont levis, ni de vantaux, ni de herse. Et pourtant, les traces de leur existence passée sont encore visibles.

Avez vous remarqué, près du rail de la herse, une belle archère ?

 Je suppose que le corps de garde était derrière ce mur.

 

    L'intérieur :

Une cour

    Dans la première cour, le mur comporte des archères (je vous en avais montrée une depuis l'extérieur). Bien que refaite récemment, il est possible de constater l'importante embrasure (voir vocabulaire). Le mur extérieur est épais et puissamment fortifié.

     En me retournant, l'atmosphère semble plus paisible. Pourtant en regardant attentivement, il y a des tours, des remparts, puis un peu plus loin, des courtines précédées par un fossé.

Je vous sens un peu perdus.

 

Le plan

   Il est important que je vous fasse mieux ressentir l'incroyable architecture du château de Prény.

   Voici le plan du site (réalisé par l'association du château) permettant de comprendre cet aménagement :

En bleu : La citerne,
En orange : Le véritable château dont je viens de vous montrer les tours Ouest,
En marron : Le fossé isolant le château de la cour.
En vert foncé : La cour comportant aujourd'hui des habitations et un petit jardin odorant.
En vert clair : L'entrée médiévale que l'on pourrait assimiler à "un sas".


Résumons

* Les tours 1, 2, 3, 4 ont disparu,
* Le petit sentier d'arrivée du 21ème siècle est proche de l'ancienne tour 4 (il n'existait pas au moyen âge),
* La bouche à feu montrée au commencement de la visite est sur la tour 14,
* L'entrée que j'ai empruntée est au Sud-Ouest de l'ancienne tour 4 (proche du corps de garde),
* La fortification était protégée au Nord et à l'Est par un à-pic.
* Un fossé avait été creusé à l'extérieur des remparts au Sud et à l'Ouest isolant le site.
* La tour 15 est à gauche et la 16 est au centre sur cette photo (celle de droite est le donjon),

   Evidemment tout château comporte un donjon.

Le donjon :

     Depuis la cour, le donjon se remarque par sa puissance, ses 23m de haut et ses 15m de coté. Évidemment, à cause des années et surtout de Richelieu, il n'a plus sa gigantesque hauteur d'antan.
  Ce puissant donjon à éperon est souvent nommé  "Tour Maudeguerre" parce que le cloche de son beffroi sonnait le tocsin en cas de danger. je vais tenter de voir l'intérieur du donjon.
   La surface de l'ancien château est privée et interdite à la visite. Mais il y a un petit sentier le long de la courtine pour découvrir l'intérieur de cette puissante tour maîtresse. Ne soyez pas trop déçus par l'image que je vais vous montrer. Ce n'est pas Versailles, c'est un donjon médiéval de défense que les années et les hommes n'ont pas épargné. Pourtant il est très intéressant.
  Je vous laisse admirer l'épaisseur des murs, la pointe de son éperon, les trous de boulins ou des poutres, les.....
 
C'est déjà fini
   Le vents souffle, la pluie arrive..... Vite, je repars m'abriter. Mais avant, je vous fais un cadeau : Une gravure du château avant 1636.
  

 
Histoire du château :

* Vers 960, le lieu est cité dans un texte sans allusion à une fortification. "Othon, roi de Germanie, concède à l'abbaye de Saint Pierre aux Nonnains de Metz, le privilège d'une chapelle (castrale ?) à Prény".
* Au 11ème siècle, une puissance tour (le donjon) est construite au centre de la fortification.
* Au 12ème siècle, le château de Prény est inféodé à une famille noble qui en prend le nom.
* Vers 1124, les troupes de Etienne de Bar, évêque de Metz, attaquent le château sans succès.
* Vers 1286, l'évêque de Metz lance ses troupes à l'assaut du château. Encore un échec des assiégeants.
* En 1437, le Duc de Lorraine est fait prisonnier par Antoine de Bulgnéville. Pour payer la rançon le Duc met en gage le château de Prény (en faveur du Duc de Bourgogne - voir titre de noblesse).
* Au 15ème siècle, certaines tours sont aménagées pour recevoir des canons. Il semble que la grosse tour ronde d'artillerie au Sud-Est soit construite à cette époque.
* En 1636, Richelieu ordonne le démantèlement de la fortification.
* En 1862, certains bâtiments sont classés aux Monuments Historiques.
* Au 20ème siècle, des habitations sont construites dans l'enceinte.
* En 2001, quelques détails architecturaux sont inscrits aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Les vestiges étant habités, veuillez ne pas les découvrir trop tôt ou trop tard et respecter les plantations.

 

--> Pour parfaire votre découverte, voici un blog complémentaire.

 

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 54 Vers Menu châteaux de Meurthe et Moselle

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Lorraine : 54 55 57 88
commenter cet article

commentaires

Olivier PETIT 26/03/2014 16:04

Pour compléter votre billet sur le château de Prény, je vous invite à consulter mon billet sur cette forteresse emblématique du duché de Lorraine sur mon blog :
http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.fr/2014/03/preny-54-le-chateau-fort.html.

Vous y trouverez des plans, gravures et reconstitution.

Bonne lecture !

Le Chevalier Dauphinois 26/03/2014 16:39



Merci pour votre passage sur mon modeste blog de ruines ruinées.


* Je vais faire un lien vers votre article qui offre des images complémentaires aux miennes.



Anne la Dauphinoise 20/09/2012 21:07

P uissants remparts dont la curiosité
R onde -la Michotte- ne cesse d'étonner...
E st la porte imposante, et ses rainures
N ous informent qu'au moins herse la rendait sûre.
Y peut-on voir archères à l'intérieur :

M alicieux piège pouvant surprendre alors
E nnemis qui investiraient la place;
U ne position discrète mais efficace !...
R êveuse je suis, dans la cour parvenue :
T ant de courtines et tours s'offrent à la vue...
H appé l'on est face à telle grandeur
E xprimée jadis par les bâtisseurs...

E n ruines, ont fière allure les tours restantes
T enues par courtines encore menaçantes :

M aintes archères aux embrasures immenses
O sent toujours nous défier : quelle puissance !...
S ans nul doute était grandiose le donjon
E difié tant haut, et à éperon.
L a Tour Maudeguerre fut-il appelé.
L e tocsin, sa cloche dut souvent sonner
E n ces lieux si gardés, mais fort prisés.

Le Chevalier Dauphinois 21/09/2012 13:09



Quelle belle prose qui met en valeur cette ruine unique et si puissante. En la lisant j'ai été transporté 800 ans dans le passé.



Anne la Dauphinoise 09/09/2012 10:34

Eh bien, si, Chevalier, vos photos reflètent la grandeur de cette ruine, et me furent très utiles pour m'en imprégner : le dessin et la gravure sont magnifiques, mais toutefois irréels pour moi;
vos photos sont vivantes, elles, et sans elles on ne peut se rendre compte de la richesse de ce château.
Mais, n'ayant "eu à ma disposition que 5 lettres", donc trop peu de phrases et mots pour décrire cette si grande ruine, et comme j'étais "à la bourre" aussi dans mes commentaires (!), j'avais opté
cette fois pour un sentiment d'ensemble.
je vais moi également relever un défi: écrire un acrostiche qui décrit ce que vos photos nous ont montré. Mais il me faudra ajouter "Meurthe-et-Moselle" pour que j'aie le temps de tout décrire ! en
ce moment ce n'est pas trop possible et je m'évade 3 jours fin de semaine prochaine dans le Comtat Venaissin (qui m'a toujours intriguée, du point de vue historique...) Mais je reviendrai à Prény
un de ces jours, foi de Dauphinoise !

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2012 22:30



Heureux je suis, car point facile il est, avec de petites images en plan sur un blog point en 3 dimensions, de montrer la masse et la superficie de cette beauté sans équivalent.



Anne la Dauphinoise 29/08/2012 16:02

P uissante citadelle, immense et raffinée
R êveuse je suis devant le beau dessin croqué
E t la gravure de charme que nous avez montrés,
N 'oubliant point le plan par vous si bien "conté"
Y sent-on la grandeur des seigneurs du passé.

Le Chevalier Dauphinois 08/09/2012 22:45



    La découverte de Prény a été l'une plus des grandes surprises de ma vie de Chevalier-Castellologue-Amateur.  Mes images ne traduisent pas correctement sa puissance et sa
beauté, même dans sa ruine actuelle.


  Comme je suis fier et heureux pour elle que votre prose soit si éloquente... Elle le mérite. Merci.



Philippe 20/04/2010 13:09


Votre site internet est incroyablement bien fourni et très intéressant. J'y viens souvent lorsque je veux découvrir un château avant de l'inclure dans une de mes randonnées.


Le Chevalier Dauphinois 20/04/2010 19:27



Je vous remercie pour ce compliment..... Je ne suis qu'un amateur-marcheur qui a envie de montrer des beautés oubliées.


  Des ruines, il y en aura beaucoup... Alors, si vous adorer la "poussière", revenez me voir.