Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 17:00

 

undefined

 

Résumé :

 
    « Chef-d'œuvre de broderie sur toile bise finement tissée, la Tapisserie de Bayeux a été réalisée dans le sud de l'Angleterre à la fin du XIe siècle, elle est signalée pour la première fois en 1476 dans l'inventaire de la cathédrale de Notre-Dame de Bayeux.
    Remarquable par son ampleur - elle couvre une surface de 63,88 m de long et de 45,7 à 53,6 cm de large, elle se distingue aussi par le naturalisme de son dessin qui, allié au texte courant en latin naïf, en fait l'un des témoignages les plus dignes de foi sur la conquête de l'Angleterre par Guillaume duc de Normandie, dit le Conquérant, et la bataille d'Hastings. La Tapisserie présente les faits dans l'ordre chronologique.

    Edouard Le Confesseur, Roi d'Angleterre, envoie Harold Godwinson en Normandie pour annoncer à Guillaume qu'il le désigne comme son successeur au trône d'Angleterre. Au terme d'une traversée périlleuse, Harold est fait prisonnier par Guy de Ponthieu, puis libéré grâce à la présence d'un espion à la solde de Guillaume. Bien qu'ayant juré qu'il le soutiendrait, Harold trahit Guillaume et se proclame roi d'Angleterre après la mort d'Edouard.
    Guillaume décide de livrer la bataille d'Hastings pour accéder définitivement au trône. A la fois œuvre d'art universellement appréciée et document historique dont la fiabilité a été reconnue par les spécialistes, la Tapisserie de Bayeux est ici reproduite intégralement et envisagée sous tous ses aspects, pour offrir au lecteur les clefs nécessaires à sa compréhension. Les inscriptions latines sont traduites dans leur totalité.

 
    Un commentaire détaillé analyse le style et l'état de conservation des différentes pièces. L'histoire qu'elles illustrent est racontée dans tous ses développements. Les enjeux plus spécifiquement artistiques font l'objet d'une étude exhaustive. Enfin, ce livre s'attache à dévoiler la mine d'informations que la Tapisserie de Baveux offre sur la civilisation du Moyen Age
. »
   
 
 
   
 
Mon avis :
 
Une vision "Anglaise" de ce chef d'oeuvre !
 
 
    Je suis conscient de vous avoir déjà présenté un livre sur ce sujet, d'ailleurs il est ici, mais cette tapisserie est unique, une merveille, un chef d'oeuvre médiéval. Rien ne sera trop excessif pour comprendre cette réalisation incroyable.
 
Après avoir vu cette tapisserie, votre vision des hommes et de l'histoire sera différente.
 
     Mais revenons à ce livre, il comprend un peu plus de pages et il est plus cher que celui écrit par Lucien Musset. Evidemment, il y a de nombreuses descriptions identiques, mais parfois l'auteur (David Mackenzie Wilson) apporte un éclairage nouveau ou différenciant. Ces 15 années comme directeur du British Museum lui a peut être donné accès à des "livres secrets". Les photos sont nombreuses,  commentées avec détails et expliquées dans le contexte historique.
 
Lequel choisir, le Français, ou le British ?

   Comment puis je vous répondre, je suis tellement fou (de cette époque bien sur) que je les possède tous les 2. Si vous avez un peu moins de folie, prenez celui que votre libraire pourra commander, ils se dévorent de la même façon.
   Je ne pourrais pas me séparer de l'un d'eux, comment puis je vous conseiller ?
 

  Pour vous faire comprendre ce qu'il est possble de voir, de comprendre et de déguster sur cette tapisserie, je vous propose une magnifique vidéo  récupérée sur le site : Koreus.com
 
  D'autres vidéos sont visibles :
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

CHRISCRAFT- 06/03/2009 18:39

vive la normandie

Le Chevalier Dauphinois 06/03/2009 19:16


Absolument, d'ailleurs, il va falloir que je retrouve mes diapos des magnifiques ruines de cette région


Abellion 21/02/2009 09:45

J'adore aussi cette tapisserie, depuis que je l'ai découverte en mes vertes années. Je pense que c'est le personnage d'Harold le traître qui m'a le plus marqué, en particulier le passage qui concerne sa mort (une flèche dans l'oeil, si je me souviens bien ?). Aussi mythique que Ganelon...

Le Chevalier Dauphinois 21/02/2009 11:13


Ce qui est formidable dans cette tapisserie c'est la vision de chacun. Nous avons tous un personnage ou un morceau du récit ou un détail qui nous a subjugués. Il faut dire qu'elle est si dense, si
riche, si réelle que c'est un film Hollywoodien 800 ans avant l'invention de frères Lumière.


Kelly 18/02/2009 02:31

Bonjour de Kelly ,tu en parles tellement bien que cela donne envie d'aller voir cette tapisserie, de belle taille d'ailleurs ,bonne journée.
http://eglises.over-blog.fr/

Le Chevalier Dauphinois 18/02/2009 12:36


Cette tapisserie est si vivante que parfois les visiteurs parlent avec elle ! .... Mais elle ne répond pas ;)


domi 17/02/2009 18:09

Je n'ai jamais eu le plaisir de voir cette merveilleuse tapisserie mais j'espère bien un jour... je connaissais le live bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 17/02/2009 22:31


La voir est un choc..... la comprendre est un paradis.... la partager est mon graal !