Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 06:30
 

   Faire la description d'une grande ville, narrer l'histoire d'une "capitale" régionale est réellement un exercice que je ne tenterai pas.
   Mais j'avais envie de vous montrer une autre facette d'une construction médiévale.

Êtes vous prêts ?.

 

 

Département :   32 - GERS 

 

 Le bourg

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Auch, préfecture du département du Gers, est située à 68km à l'Ouest de Toulouse.

  Coordonnées de la tour :

43° 38' 44.11" N 0° 35' 12.538" E
 43.645586°  0.586816°

 

La tour 

     Je n'avais aucune raison de voir cette ville, moi le chevalier des ruines solitaires et perdues, mais quand vient midi, il faut bien se sustenter. Et avec le mauvais temps de ce mardi de janvier, un bon restaurant gastronomique était un "but vital".

   Après avoir rempli ma panse, je laissais divaguer mon imaginaire dans cette rivière, quand le reflet d'une tour me rappela ma mission : Découvrir des bâtiments médiévaux !

 

       L'extérieur

Je monte

   Comme presque toujours, une construction du moyen âge est sur une hauteur. Ce n'est pas facile de faire de l'exercice après un bon repas dans cette région gastronomique.

    Je gimpe, je grimpe, je grimpe.... Curieusement, la Tour d'Armagnac ne s'approche pas... J'aurais bien besoin d'un verre... d'Armagnac bien sur (ouf, ouf, que je suis drôle). 

 

La découverte

   Contrairement à ma pensée d'origine, cette tour n'est pas isolée, elle est accrochée à un bâtiment dont les fenêtres (point médiévales) ont des origines diverses.     Même en la contournant, en découvrant les autres faces, cette tour me semble énigmatique. La brochure de l'office de tourisme m'informe qu'elle n'a jamais appartenu aux Comtes d'Armagnac (voir titre de noblesse)  mais c'était la prison épiscopale. Elle comportait une cellule par étage et le dernier étage était une "vigie".

   Une curieuse échauguette d'angle me fait penser à une tour-escalier desservant le dernier étage.

Est ce le verre d'Armagnac, le goûteux repas ou le mauvais temps qui me stérilise ?

 L'inspiration me manque devant cette tour. Peut être qu'une visite de l'intérieur libérera mes mots.

 

       L'intérieur :

    Ce bâtiment est une propriété privée et impossible à visiter.

Avez vous remarqué ?

Moins il y a de pierres et plus je suis volubile... Les ruines m'inspirent plus que cette tour trop parfaite... Je vais donc visiter un château tout cassé.

Me suivez vous ?

 

 

Histoire du château :

* Au 14ème siècle, l'archevêque de Auch fait construite la tour et un bâtiment annexe.
* Sous l'Ancien Régime, la prison est transformée en salle d'archives épiscopales.
* Après 1792, durant la Terreur, cette tour redevient une prison.
* En 1851, le 2 décembre, c'est le coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte. Quelques temps après la tour garde quelques prisonniers.
* En 1945, la tour du "Sénéchal d'Armagnac" est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La tour est privée, la visite de l'intérieur est interdite.

 

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du 32 Vers Menu châteaux du Gers

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gascogne : 32 47
commenter cet article

commentaires

nessa:0091: 25/08/2011 08:58


hello :) marie qui a un blog en espéranto m'a posé une colle sur ma cbox Quel Château de France a servi de modèle à Hergé pour le Château de Moulinsart? si tu veux lui répondre c'est ici
http://0z.fr/cf-oO bonne journée Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 25/08/2011 18:16



C'est un château que je décrirai pas dans mon blog car il est trop "récent", mais il est à de Cheverny dans le Val de Loire. J'ai visité le jardin et les fleurs seront dans un
blog photos que j'ouvrirai dans quelques années.



Anne la Dauphinoise 24/08/2011 22:16


Cette tour sans riche ni glorieux passé, et même pas ruinée, vous aura donc laissé quasi muet...
Du moins, les siècles ne l'auront guère changée : c'est pour cela qu'un petit peu elle me sied.


Le Chevalier Dauphinois 25/08/2011 18:19



  Dans ce blog je souhaite faire l'inventaire (partiel certes) des beautés fortifiées de France. Cette tour se doit d'y figurer. Curieusement, elle est moins vivante qu'une ruine. Mais suis
je objectif ?



Martine 17/10/2010 19:26


Bonsoir messire,

Quelle délicieuse découverte que ce blog. Ah mon Sud, si cher à mon cœur, est ici bien raconté!
Merci pour ce plaisir de lecture

Au plaisir Chevalier! :)
Bonne soirée
Martine


Le Chevalier Dauphinois 17/10/2010 20:03



C'est agréable de faire plaisir à une princesse du Sud... Mais.... je pense que les ruines du Nord sont aussi bien décrites.



David 11/05/2008 21:29

Messire, decidement vous prenez votre pied qu'avec des murs eventres et du lierre partout... lol
Ceci dit cette tour a son style quand meme! hihi

Le Chevalier Dauphinois 12/05/2008 20:35


C'est vrai que mon imaginaire et ma muse ne viennent que pour des "tout cassés", les "trop bien entiers" me rendent stérile...... il faudra que j'essaie avec le
château de Versailles.... hihihi, je vais rendre certainement une page blanche !... hihihi


canelle56 08/05/2008 23:07

c est tres interressant de se promener chez toi ,les commentaires seraient toujours les mêmes bravo pour tes recherches et photos;merci pour la diversité de tes articles enfin je resume un site tres plaisant bonne soiree

Le Chevalier Dauphinois 09/05/2008 12:44


Parfois, j'ai envie de parler d'un bâtiment non en ruine, d'une construction que l'on ne remarquerait pas.... mais j'avoue que je frémis plus dans une ruine bien
"cassée"