Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 06:30

 

Département :  26 - DROME

 

Le village  (--> le voir sur une carte)

Ecoutez cette vieille porte nous narrer l'histoire du village.

Situation

    Le bourg de Châteauneuf du Rhône est situé à 11km au Sud de Montélimar en bordure du fleuve : Rhône.

   Coordonnées du bourg :

44° 28' 52.37" N 4° 43' 1.574" E
 44.481214°  4.717104°

 

Curiosité 

   Châteauneuf est du type « village-rue » enserré par 2 collines. Il est fermé aux extrémités par 2 tours-portes quadrangulaire. Sur chacune des collines est construit un château, et des grands remparts entourent l’ensemble.

   L’ancienne route médiévale Est-Ouest est donc barrée par ce village fortifié. Il fallait franchir une  porte fortifiée  pour traverser la gorge.

 

 Le château :

La découverte

A l’entrée du défilé de la rivière Donzère, sur les hauteurs trônent les ruines des 2 châteaux. Ces 2 buttes fortifiées protègent le petit village en fond de vallée.

    Les remparts sont encore bien visibles et impressionnants par leur hauteur. Le chemin de ronde a disparu mais quelques archères sont présentes.

   Des tours carrées imposantes font saillis dans les murs.

 

Que des vestiges

    Hélas, du château principal, il ne reste que des vestiges. Il est possible de distinguer d’épaisses courtines avec des tours rondes aux angles. Depuis le sommet de la butte, la vue est fantastique sur la  vallée du Rhône, et sa surveillance est aisée.

 

 

 Histoire du village et du château :

* En 1198, le "Castrum Novum Montiis Pancerii" est cité. Il appartient en partie aux « Burgondion » ( de Marseille ?).

* Au début du 13ème siècle, un château est cité. Nommé « le rac », il était probablement sur le haut de la colline au sud du village.

* En 1206, le seigneur est vassal des Évêques de Viviers.

* En 1281, il est la possession de l'évêque de Viviers.

* Au 14ème siècle, la commune est dirigée par des consuls.

* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. La vue justifie la petite marche en montée. Bien que les murs aient été consolidés, le risque de recevoir une pierre n'est pas négligeable.

 

Quelle vue sur la vallée du rhône !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 26 Vers Menu châteaux de la Drôme

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 18/11/2010 21:54


...Un autre lien que j'ai trouvé dans mes lectures, avant que les évêques de Viviers ne soient en possession de Châteauneuf, par contre: l'évêque de Viviers Raymond d'Uzès (entre 1157 et 1175)
était le beau-frère d'Alphonse Jourdain, comte de Toulouse (ce dernier ayant épousé Faydite, soeur de l'évêque)
... Et j'ai trouvé confirmation à propos de la question que je m'étais posée à un moment sur le Dauphiné, terre d'Empire, même après le "transport" (jusqu'à la Révolution en fait, et en théorie
bien sûr):
J'ai lu la même chose au sujet des évêques de Viviers qui possédaient Châteauneuf-du-Rhône: en 1287, l'évêque de Viviers promit de prêter serment au roi de France. En 1308, ce serment fut
renouvelé, et il fut précisé que l'évêque restait maître de ses possessions en terre d'Empire - dont Châteauneuf - Le Saint Empire romain germanique ne protesta jamais au sujet de ces serments de
fidélité parce que c'était la soumission d'un homme qui passait de l'empereur au roi, et non de son territoire, qui lui, restait à l'Empire (théoriquement aussi ici, car il se trouvait sous
l'autorité royale de fait)
... Toujours bien compliqués, ces liens de féodalité et ces régions appartenant à l'Empire de droit mais non de fait: j'ai également lu ailleurs que certains seigneurs surent jouer de cette
appartenance lorsque cela les arrangeait... intelligents et rusés, nos ancêtres !...


Le Chevalier Dauphinois 19/11/2010 18:23



Je suis comme toi, il y a dans les allégeance, les hommages, les droits, etc.... des contradictions que je ne m'explique pas. et quand en plus, on mêle cela avec les évêques durant le Schisme, je
suis perdu.


"Mais à qui appartient ce château que je visite  " je me demande trop souvent !



Anne la Dauphinoise 16/06/2010 22:55


Les anecdotes que je possède tournent autour des évêques de Viviers et de 3 personnages bien célèbres : Philippe le Bel, Boniface VIII et Nogaret ( ces 3 noms côte à côte font frémir, n' est-il
point vrai ? ...)
en 1296, l 'évêque de Viviers fut chargé par Boniface VIII de remettre sa 2e Bulle à Philippe le Bel - celle qui déclencha vraiment les hostilités entre eux -
et en 1308, Nogaret fut le procureur de l 'évêque de Viviers à l' assemblée réunie par Philippe le Bel contre les templiers ( n'aurait-il pas pu choisir un autre représentant...) Les Adhémar
doivent avoir un rapport avec Châteauneuf du Rhône, mais là, point de lien vérifiable n' ai pour l 'instant.


Le Chevalier Dauphinois 16/06/2010 23:58



Les liens entre ces personnages sont complexes et rendent l'étude de l'histoire de France fascinante.



Serialmaquetteur 16/06/2010 22:38


Une belle ruine qui donne envie d'aller visiter ce coin! Remarque j'en serai surement pas loin, car je vais à Lyon en aout.


Le Chevalier Dauphinois 16/06/2010 22:47



Alors, n'oulie pas de visité à l'Est l'Ain et à l'Ouest la Loire.  2 départements magnifiques en châteaux peu connus.



Elisa 10/06/2010 13:30


Bonjour Chevalier!
J´aime la vue aérienne :)
Elisa, Argentine


Le Chevalier Dauphinois 13/06/2010 21:11



  Ces châteaux sont fascinants bien que très ruinés. Etant un peu à l'écart des routes de vacances, ils sont oubliés des visiteurs. Peut être que cet article leur donnera une nouvelle vie.



nath 10/06/2010 13:25


Une belle vue en effet, deux châteaux pour un village! Il était bien protégé!
Quelques photos du château de Joux chez moi aujourd'hui, si messire le chevalier veut bien passer les regarder... (avec beaucoup d'indulgence, hein?) ;-)


Le Chevalier Dauphinois 13/06/2010 21:04



Après 5 semaines d'absence des blogs, je vais de ce pas me régaler chez toi