Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 06:30

 

Département :   32 - GERS

 

Le château :

  Situation  (--> le voir sur une carte)

      La petite commune village de Lartigue est située à 4km à l'Ouest de Saramon et à 18km au Sud-Est de Auch.

   Coordonnées du hameau :

43° 31' 57.252" N 0) 41' 27.643" E
 43.53257°  0.691012°

 

  Origine du nom :  (petite initiation)

     Le nom  Artigue  aurait été donné au moyen âge et signifierait : Lieu défriché.  (La toponymie est aussi un des plaisirs du chasseur de ruine).
  La lettre L  ( l'Artigue )  s'est "accrochée" avec le temps.

 

Le château :

    L'extérieur :

La découverte

    A 2km à l'Ouest de Lartigue, une colline habitée porte les traces d'un château médiéval. Ce hameau se nomme Lagouarde. Je laisse mon destrier en bas de la colline, et je monte vers mon Graal.

 

Je la vois

   Comme je suis dans le Gers, lieu de la bonne table et du foie gras, les premiers "habitants" que je rencontre ont des plumes, mais point de renseignement ils me donnent sur cette ruine.  
   Presque au sommet, je découvre un mur pouvant être le rempart de l'ancien château. Hélas, ma progression est stoppée par de nombreux panneaux "Propriété Privée".

 

1ère analyse
   C'est donc de loin et avec peu d'angle de visée que je scrute les vestiges d'une massive tour. Ce devait être le donjon non habitable (aucune fenêtre) et certainement borgne : Aucune bouche à feu ou archère  (voir vocabulaire).
  Grace aux murs éventrés, je distingue des corbeaux (sans plume hihi) devant soutenir des poutres et je devine 2 étages. Aucune tour escalier est visible. Le seigneur montait il dans le donjon par des échelles extractibles ?
   L'ensemble est posé sur une motte qui semble avoir été taillée par des hommes.

 

2ème analyse
   En me déplaçant légèrement,  je vois des ouvertures sur la face externe du donjon. Ces portes ogivales de style Roman devaient communiquer avec un chemin de ronde ou un logis. Mais cela n'est que supposition.
   Ne pouvant m'approcher, je décide de partir vers une autre ruine.

Me suivez vous ? 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, une fortification est certainement construite sur la colline.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est possible de loin depuis le sentier de randonnée ou la route en contrebas. La propriété privée est interdite à la visite.aaa

 

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du Gers Vers Menu châteaux du Gers

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gascogne : 32 47
commenter cet article

commentaires

Derischebourg 28/12/2012 15:40

En réponse à Campardon : Grand-parents (M. et Mme D... je suppose ?) que j'aie très bien connu, étant moi-même le petit-fils du propriétaire de la tour et de la maison (jusqu'au début des années
90). Et j'ai moi aussi (ô combien !) joué autour et rêvé devant ! Nous fûmes donc en quelque sorte voisins ? (j'y ai passé la plupart de mes vacances disons de 1975 à 1990) :)

J'y suis passé quelque fois depuis lors, à la fin des années 90 où j'aie pu aller embrasser Madame D... qui y vivait encore, en 2001 (le 11 septembre exactement, ça ne s'oublie pas) où le
propriétaire m'a accueilli chaleureusement et fait mesurer l'ampleur des transformations, et cet été même enfin (2012) où du fait de la clôture des deux propriétés (ce qui n'était pas le cas dix
ans avant), je n'ai pas osé déranger (nous nous sommes donc contentés du chemin des crête et de voir la tour de loin). Et bien, si j'avais su !

Pour préciser à l'intention du modérateur, bien avant les réparations et l’arasement par les nouveaux propriétaires allemands (au moins deux se sont succédés à ma connaissance), le mur ouest que
j'ai connu toute mon enfance s'était brutalement effondré (je ne sais plus exactement en quelle année). De mémoire, plusieurs meurtrières y étaient visibles.

Merci en tout cas pour cette petite bouffée nostalgique et désolé du caractère un peu long et "personnel" de mon message.

Cordialement

Le Chevalier Dauphinois 28/12/2012 18:30



  Je vous remercie pour votre passage sur mon modeste blog et pour votre belle prose. Ce blog est un partage du patrimoine. Chaque petite histoire, chaque détail enrichissent sa vie. Je ne
suis qu'un témoin de notre siècle et par mes articles, j'essaie de faire connaître le patrimoine peu connu ou oublié.


  Votre histoire me motive encore plus à retourner (avec autorisation) voir cette beauté médiévale.



campardon 13/10/2012 05:59

Mes grands parents habitaient à coté de la tour pendant 70 ans et je jouais dans la tour dans mon enfance.J'y habite moi meme maintenant et quand vous passez par là, c'est avec plaisir que je
laisse les gens qui demandent à voir la tour, venir jusqu'en haut du chemin. Elle appartient à un allemand qui l'a retapé car l'état voulait l'a démolir, donc bravo à lui quand meme. Voilà à
bientot et bonne promenade dans le Gers

Le Chevalier Dauphinois 14/10/2012 09:51



  Merci messire pour votre passage sur mon modeste blog et pour votre prose qui m'apprend que cette tour peut être visitée. Lorsque je suis passé à Lagouarde, il y avait des échafaudages et
des ouvriers travaillant sur la tour. Je n'ai pas osé les embêter pour les quelques images que j'aurai pu prendre.


   Si mon destrier m'amène un jour dans le Gers, je vous promets de venir vous vous.



jean christophe de la Potterie 27/07/2009 19:13

Lartigue est placé sur la ligne défensive formé par le relief d'est en ouest du Gers.Il fait partie de ces tours multiples que l'on peut trouver a partir de Castelneau Barbarens jusqu'au pied des Pyrennés.Les chemins sont d'anciens chemins Gallo marqué par de nombreux calvaires.Souvent , pas de fondations, posé sur un roc qui reste argileux ou des ruines de camps ou villa Gallo comme Orbessan.

Le Chevalier Dauphinois 27/07/2009 21:23


Merci messire pour ces précisions qui illuminent un peu plus la beauté de cette ruine.


gene 24/07/2009 00:27

comme beaucoup de châteaux du gers c'est mon second chez moi , une partie de ma famille y réside et j'ai habité Eauze. bonne nuit

Le Chevalier Dauphinois 24/07/2009 06:58


Si ma mémoire est bonne (avec 800 ans de vie elle s'amuse parfois avec mes souvenirs :) ), je suis passé à Eauze et j'ai acheté un livre magnifique sur les châteaux bien sur.
Vivre dans cette région de Gastronomie et d'Histoire... Quelle chance !


philae 23/07/2009 15:45

j'aimerai découvrir le gers il parait que c'est très beau et en passant voir ce chateau bien sur

Le Chevalier Dauphinois 23/07/2009 18:56


Beauté des paysages, curiosité des constructions médiévales et saveur des mets, cette région a de nombreux arguments pour nous rendre heureux.