Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 08:40

 

Département :   32 - GERS

 L'angle droit est la base architecturale

Le bourg :

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

        La petite commune d'Espas est située à 55km au Sud-Est de Mont de Marsan (voir ses bâtiments médiévaux), à 50km au Nord-Ouest d'Auch (voir sa tour), à 28km au Nord-Est d'Aire sur Adour et à 9km au Sud de Eauze.

 

  Coordonnées du château :

43° 46' 51.928" N 0° 4' 19.628" E
 43.781091  0.072119

 

 

Le château :

    L'extérieur:

L'arrivée

* A l'extrémité Est de la commune d'Espas, sur une petite motte, est posé un massif bâtiment rouge.

* Mon dictionnaire des châteaux m'indique que cette construction est médiévale.

* Malgré la pluie et le vent, je tente une approche... pour vous.

Ne suis pas merveilleux ?

 Bien que dépourvue de créneaux, les tours sont encore imposantes.

Je suis étonné

* D'habitude les ruines que je visite sont toutes en courbes, en rondeurs ou en formes déchiquetées mais chaotiques.

* J'ai en face de moi une rigueur dans la ligne droite.

Le parallélépipède est roi !  

 

Je suis étonné

* Même sous la pluie, le rouge brique est présent partout avec de légères nuances de teinte. 

* Ayant visité l'Auvergne peu de temps avant, le contraste avec les pierres noires volcaniques est saisissant (voir château de Coppel).

* Le château est un parallélépipède rectangle avec une tour à chaque angle.

* L'architecture semble ancienne (aucune tour ronde) et ne semble pas avoir évolué au 15ème siècle (pas de bouche à feu), ni à la renaissance (pas de décors).

* Le temps semble s'être arrêté au ....... 13ème siècle.

 

Les systèmes défensifs

* Je prends plusieurs minutes pour tourner autour du château.

* Sur le pourtour, de petites fentes verticales sont visibles.

* Ce sont certainement des archères primitives (voir vocabulaire) bien que ces ouvertures puissent être assimilées à des puits de lumière.

 Que sont ces ouvertures devenues ?

Quelques curiosités architecturales

* Plusieurs ouvertures me surprennent.

Devinez vous leur fonction ?

* Evidemment, les multiples petits trous carrés sont d'origine et se nomment : Trous de boulin.

* Au sommet, sous le toit est une belle fenêtre au 21ème siècle.

Mais fut elle une bretèche ?

* Proche d'une tour, 3 portes apparaissent :

    - Les 2 du bas sont évidemment récentes.

    - Celle à l'étage fut peut être l'entrée principale.

* Plus loin l'ouverture en partie basse est évidemment une porte récente, certainement du 20ème siècle. Elle a été ouverte pour le confort de ses habitants. 

* Il m'est difficile de savoir si ces curiosités sont récentes ou d'origine. La brique permet de faire des modifications sans datation architecturale.

 

 

    L'intérieur :

* Hélas pour moi (et aussi pour vous), le château est fermé ce jour.

* Point de seigneur pour m'accueillir.

* Si vous avez eu la chance de le visiter, informez moi par mail.

* Par votre prose, faites moi rêver sur les trésors qui m'ont été impossibles de contempler. 

 

 

  Histoire du "château" :

* A la fin du 12ème siècle, une fortification est construite sur une motte.

* En 1254, un château est cité dans un texte.

* Au début du 17ème siècle, le château est démantelé sur ordre de Richelieu.

* Au 17ème siècle, une habitation confortable est aménagée.

* En 1979, le château est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est payante, renseignez vous sur les dates d'ouverture.

 

Seule la photo sépia redonne l'âge de cette construction atypique

 

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du Gers Vers Menu châteaux du Gers

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gascogne : 32 47
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 17/04/2016 13:42

E st-ce bonheur retrouver cette construction !
S ais-je avoir toujours la même émotion
P ortant regard sur cette belle du passé…
A insi peuvent ne point être défigurés
S ymboles d’un autre temps, est-ce là prouvé !

G randeur d’antan se reflète toujours
E n cette architecture rigide, aux tours
R ondes non pas, anguleuses à souhait ;
S ans ouvertures que primitives*… C’est

N oblesse de voir, même trop peu, cet ancêtre
O ncques n’avoir eu le désir de paraître «
T out neuf »… Comme quoi existent dans le royaume
A dmirables bâtis au cœur mettant baume !

B el exemple d’aménagement heureux,
E t briques je ne dénie mie en ces lieux.
N ’ai-je que respect pour les propriétaires
E nvieux de garder site comme fut naguère.

P uis-je ajouter que votre image sépia**
S ut m’attirer… Belle idée que voilà !

* ou presque, par rapport aux castels « troués » de fenêtres Renaissance…
** infobulle de votre dernière image… sépia !

Le Chevalier Dauphinois 17/04/2016 15:47

* J'ai vu (de l'extérieur) cette construction il y a bien longtemps.
* Entre le mauvais temps et la piètre qualité de mon appareil photos, j'avais des doutes sur le rendu de l'article-imagé.
* La magie du blog, l'inspiration, le sujet ont transformé les mauvaises images en "dynamisme".
* Je suis heureux que votre avis conforme mon ressenti.

Anne la Dauphinoise 13/02/2013 21:43

C harmée je suis par ce château gascon,
H âvre de paix maintenant, le voyons.
A tténuée ici, allure guerrière
T émoin de son activité naguère.
E st sa silhouette tant belle détachée
A insi, solitaire, ayant siècles défiés.
U n temps, au Moyen-âge sommes transportés :

D ouce reconstruction... résultat heureux.
'
E st inchangée la perception du lieu.
S on aspect massif le rend, certes, austère.
P rivé de rondeurs, en aucune manière
A t-il air terrifiant : ses ouvertures
S ont romanes, peu nombreuses, mais lui assurent

G rand'beauté, fierté et intimité.
E st ma vison de ce site enchanté.
R enversant là le sablier du temps,
S uccombé j'ai... tout est si envoûtant !
...

P uis-je vous dire merci aussi, Chevalier :
S ans votre passion, n'en n'aurais-je pu rêver.

Le Chevalier Dauphinois 14/02/2013 13:13



Ce château parallélépipèdique est presque unique. Hélas pour moi, la pluie, puis mon empressement, puis la fermetue du site ne m'ont pas permis de faire un article plus dense.


  Heureux je suis que ma modeste prose ait pu donner du plaisir.



le chat botte 30/07/2008 22:56

Bonjour chevalier,
je reviens du gers ou j'ai visité le fameux chateau.Les proprietaires qui l'ont depuis 2000 sont de vrais puristes:Ils l'ont peu modifié et ont pour projet de reconstruire un hourd!Au rdc:une grande salle en terre battue avec 2 enormes piliers de briques soutenant l'edifice et un etage ou les plafonds ont ete refaits en chene. Ici et la,quelques meubles gothiques; joli retour en arrière.

Le Chevalier Dauphinois 30/07/2008 23:11



Wahouuu, quelle chance vous avez eu messire ! ! ! !
  Ayant visité cette région en Janvier, peu de châteaux étaient ouverts. Je prévois un autre déplacement en juin dans 4 ans....
merci pour ces informations.


loralie 28/02/2008 22:18

Une bien belle forteresse encore. Hélas je n'ai pas eu l'occasion de le visiter non plus, je ne t'aiderai donc point ^^

bonne soirée chevalier ;-)

Le Chevalier Dauphinois 28/02/2008 22:31

Avec tes ailes, tu viens de la survoler.... quelle chance tu as eu de la voir de haut.....

domi 27/02/2008 22:54

C'est très noble comme demande... j'ai même mon balai de sorcière mais là, il risque d'être un peu plus dur à dompter (comme sa patronne :-)))) passe une bonne nuit bisous