Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 01:00

 

Département :   32 - GERS

 

Le bourg :

  Situation :  (--> le voir sur une carte)

         Le petit hameau d'Estrepouy est situé à 12km au Nord-Est de Condom et à 3km au Nord-Nord-Ouest de Gazaupouy. Ce regroupement de maisons est à la limite des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées.

  Coordonnées du hameau :

44° 1' 49.022" N 0° 27' 6.005" E
 44.030284°  0.451668°

 

Le donjon :

    L'extérieur :

La découverte

    Il faut être un chevalier-médiéviste comme moi pour s'aventurer sur des chemins vicinaux, car ce petit hameau n'est pas situé sur l'axe principal en direction d'Agen. 

   Estrepouy possède un impressionnant donjon. Même les grands arbres n'arrivent pas à lui faire de l'ombre tant il est majestueux. Je me devais de découvrir cette tour oubliée des guides touristiques.

 

Analyse de loin

   De loin cette tour parait carrée. Elle mesure pourtant 10m x 14m, ce qui en fait un donjon habitable. Toutes les faces possèdent de grandes ouvertures normalement incompatibles avec une défense efficace au Moyen Age. Une approche est obligatoire pour comprendre.

 

Je suis à ses pieds

   Cette face est très instructive car elle montre l'évolution architecturale de la tour :

* En haut, les trous de boulin (voir vocabulaire) alignés me font penser à l'installation de hourds en bois. (Point de mâchicoulis au sommet ?)
* En dessous, une fenêtre à meneau en croix a certainement été construite au 16ème siècle.
* Un peu plus bas, la fenêtre gothique en arc brisé (à moins que ce soit une baie ogivale trilobée  ayant mal vieillie) semble datée du 14ème siècle.
* Presque en bas, une ouverture du... heu....20ème.

  Je ne m'explique pas la différence de parement.

Avez vous une idée ?

 

Escalier ou tour de guet ?
     En haut à gauche, la petite tour en encorbellement surprend. Ce n'est évidemment pas une échauguette. J'opte pour une tour escalier desservant le 3ème étage depuis le 2ème.

Est ce un ajout au 16ème siècle ?

 

Une façade presque mystérieuse
    Une autre façade est aussi pleine d'enseignements. Comme moi, vous avez été surpris de ne pas voir de moyen de défense, il y en a pourtant. A mi-hauteur, une archère en croix du 14ème siècle, puis au sommet, des corbeaux pour ..... heu...  j'hésite :

* Si c'est une bretèche, que pouvait elle protéger ?...  Il n'y a pas de porte en dessous. A moins qu'elle fut plus large pour défendre la "grande ouverture".
* Si ce sont des latrines, curieux d'avoir construit une ouverture presque dans l'alignement (beurk ).
* L'ouverture en arc brisé pourrait être l'entrée médiévale accessible uniquement par une échelle ou un chemin de ronde en bois entourant la basse-cour.

  Cette tour qui paraissait anodine me fait poser beaucoup de questions. Les constructions médiévales sont toujours un plaisir de découverte.

Êtes vous d'accord ?

 

    L'intérieur :

      Hélas pour moi  (et aussi pour vous), la tour est privée et point de seigneur ou de belle dame pour me la faire visiter.

 

 

Histoire de la Tour :

* A la fin du 13ème siècle, une fortification semble existée en ce lieu (?).
* Au 14ème siècle, construction d'une tour habitable.
* En 1982, la tour est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du 32 Vers Menu châteaux du Gers

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gascogne : 32 47
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 21/04/2014 18:30

E n accord avec vous je ne peux qu'être :
S ont vraiment un plaisir de découverte
T ous bâtiments qui gardent du Moyen-Âge
R elents, et qui affichent tant bel visage
E ncore et toujours, malgré affres du temps.
P lein de questions, pour sûr, restent en suspens.
O r, n'est-ce point la magie de ces lieux-ci ?
U n voile de mystère, jamais éclairci,
Y produit charme, et rêves à l'infini...

G rands feuillus ne peuvent ombre au donjon faire :
E st tant imposant et campé, là, fier !...
R appelant ainsi que fut érigé
S ans doute pour l'horizon bien surveiller,

G uetter aussi de près et lors surprendre
A ssaillants qui auraient tenté le prendre.
S es hourds, qu'avez imaginés construits,
C einturant l'édifice (?), n'auraient permis
O ffensive de ses murs, car déversée
G rand'pluie de pierres d'iceux aurait été...
N 'ai-je qu'admiration pour hourdages de bois.
E moi me donnent-ils à chaque fois...

P ourtant, ne sont point défenses les meilleures,
O ù flèches enflammées ou autres ont mal heur
S avoir tôt les endommager, n'est-ce pas ?
T outefois, l'avez dit, dans certains cas,

S urent ces hourdages être recouverts de peaux.
C omme j'aurais aimé les mirer, là-haut !...
R avissante archère en croix nous montrez.
I l semble que corbeaux ont là supporté
P etite bretèche, et anciennes ouvertures
T émoignent d'une vie jadis entre ces murs.
U n habitat, ce donjon fut aussi,
M ariant sécurité, aise d'un logis.

N aturelle, je trouve qu'est encore cette tour,
O ù même si est privée de ses atours
T rès anciens, et a vu arrangements,
A t-elle su garder âme et force d'antan.

B ijou de pierre dans gersoise verdure...
E st cette contrée attirante, pour sûr :
N 'ai-je entrevu, par vos yeux, que beautés
E nvoûtantes... peut-être par vous envoûtées ?...

(car chaque fois le charme a opéré...
Merci, d'avoir si bien su les narrer.)

Le Chevalier Dauphinois 23/04/2014 20:08



Même si ce donjon n'est point visitable, l'extérieur justifie le voyage vers lui. Quel plaisir j'ai eu à le découvrir, à le humer, à le narrer quelques mois plus tard.


  Heureux je suis que ma prose ait traversé l'écran pour ressentir cette beauté d'un autre âge !



domi 14/04/2008 22:36

Elle devient bien plus sympatique quand tu l'approches cette vieille tour :-)))

Le Chevalier Dauphinois 15/04/2008 12:15


Tu as raison. parfois de loin certaines ruines proposent des merveilles, et de près, il n'y a pas d'enchantement.... Et parfois (c'est ce cas de ce donjon),
de loin on ne ressent rien, et... à ses pieds... une sensation incroyable !


Loralie 14/04/2008 16:57

même en regardant je n'aurai pas deviné que c'était pour se défendre hein ^^

bien mystérieuse cette tour, et une belle découverte encore une fois ;-)

Bonne journée chevalier

Le Chevalier Dauphinois 14/04/2008 18:28


Je vais t'avouer un secret.... j'ai un dictionnaire m'indiquant les ruines médiévales. C'est plus facile pour les trouver... chuuuut, c'est un secret.


Floria 10/04/2008 19:21

Ce doit être hanté :)

Le Chevalier Dauphinois 10/04/2008 19:28


Certainement.... C'est pour cela qu'il est interdit au public..... Dommage, j'avais envie de combattre quelques spectres avant le déjeuner (hihihi)


kty 09/04/2008 21:27

Comme d'hab... encore une belle découverte !

Le Chevalier Dauphinois 09/04/2008 23:11


Oui, j'ai de la chance... Les ruines me cherchent pour que je les immortalise..... En fait, je ne fais rien.... c'est ma muse qui écrit après.