Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 06:30

 

Département  32 - GERS

 

Le bourg

Bien que dépourvue de créneaux, cette tour est encore imposante.  Situation  (--> le voir sur une carte)

       La commune de Bézolles est située à 8km au Nord de Vic-Fézensac et à 36km au Nord-Ouest de Auch.

   Coordonnées du château :

43° 49' 22.703" N 0° 21' 7.488" E
 43.822973  0.35208

 

Les remparts :
    L'extérieur :

La découverte

    Dans ce village-rue, entre la mairie et l'église, une tour carrée en bordure de route départementale attend ma visite. Il ne reste rien du logis ni du donjon de l'ancien château médiéval. Seule cette tour de défense et un morceau de rempart sont les témoignages du passé.

 

La découverte

     La tour de défense est construite en calcaire blanc (de Valence ?) avec "peu de soins". Les angles sont pauvrement appareillés. Au sommet, les créneaux ont disparu. Avec ses 15 mètres de haut, cette tour surveille encore les rares touristes et les fous de Moyen Âge (comme moi).

Avez vous remarqué cette curiosité ?

 

La curiosité 

   La face côté défense comporte 2 fentes de tir. Celle du bas ressemble plus à un puits de lumière, alors que la supérieure est une archère en croix (voir vocabulaire) du 14ème siècle (?).
  Je distingue une différence de construction entre les 2 (séparation ?).

La tour aurait elle été rehaussée avec l'amélioration de la puissance des armes de jet ?

 

Le pan de mur
   Dans le prolongement de la tour, il y a les vestiges du rempart.  Il a été construit avec la même pierre et la même finition que la tour. Une archère en croix est encore visible proche de la tour, devant certainement protéger l'angle mort.

 

Analyse de la tour
  L'ouverture supérieure est la véritable entrée dans la tour depuis le chemin de ronde. Curieusement, je crois distinguer un escalier montant vers cette porte.... Mais j'ai l'imagination très fertile devant ces vieilles pierres.

Avez vous vu à l'intérieur ?

  Mais si,  regardez bien..... Un pigeonnier. Je ne pense pas que cela soit la fonction première de l'étage supérieur d'une tour de défense. C'est certainement une modification au 16ème siècle (?).

 

    L'intérieur :

   Par l'ouverture créée récemment, j'ose pénétrer dans le rez de chaussée de la tour.

Que vais je trouver ?
 
Avez vous une idée ?      
    Évidemment, ce n'est pas une salle d'habitation mais une réserve qui n'était accessible que par une échelle depuis l'étage supérieur.

 

 
Histoire du "château" :

* Au 13ème siècle, il est possible qu'une fortification soit construite (?)
* Au 14ème siècle, des remparts protègent le château.
* Au 15ème siècle, une église est construite "hors les murs".
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La tour est privée et la partie supérieure n'est pas ouverte à la visite.

 

Pauvre rempart qui n'a plus sa prestance d'antant !

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du Gers Vers Menu châteaux du Gers

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gascogne : 32 47
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 15/08/2011 22:03


Un phare elle parait, cette tour multi-centenaire
Qui possède de tant lumineuses pierres.
Merveilleuse est la réserve voûtée
Qui recèle le doux parfum du temps passé...


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2011 19:12



Voila un magnifique commentaire pour ce site médiéval si beau. Merci princesse Anne



Joelaindien 15/08/2011 17:49


Hello !

Je découvre ton blog, vraiment sympa !

Bonne journée


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2011 19:08



Merci. il faut revenir souvent car les nouveautés abondent chaque mois.



joaohugo 25/04/2010 13:13


Originaire du Gers, une partie de ma famille vit encore dans ce petit village ("Bezolles d'ailleurs, et pas "Bézolles"), et j'y repasse régulièrement lorsque je viens me reposer quelques jours au
"pays", encore cette semaine par exemple... Sinon quand on était gamins avec mes cousins (dans les années 80), on n'hésitait pas à grimper sur le mur d'enceinte et visiter ainsi la salle
supérieure... Pas de photo malheureusement, juste de lointains souvenirs, beaucoup d'éboulis il me semble bien. Mais j'ai entendu dire que cela avait été nettoyé récemment.


Le Chevalier Dauphinois 25/04/2010 18:14



   De nombreuses ruines étaient accessible pour jouer ou se faire des cachettes secrètes. Notre société ultra protectionnisme a fermé tous les édifices "dangereux et les gamins du 21ème
siècle sont devant la télé avec parfois une Wii  ... pfff... Qui prendra la suite de mon blog quand je serais très
vieux ?


 



mamyrose 04/04/2008 14:40

Bonjour preux chevalier!
Tout d'abord mille excuses vous avez eu la gentillesse de m'accueillir ds votre communauté et je ne vous ai pas remercié c'est chose faite.Je ne ss pas très experte en informatique vs avez du le voir.
En visitant votre blog (maintenant je sais faire!) j'ai découvert un article très documenté sur l'église de SaramonOh! bonheur ! je ss gersoise de naissance et connais ce lieu alors merci pou la nostalgie .Abientôt

Le Chevalier Dauphinois 04/04/2008 20:13


Hooo, j'ai fais plaisir à une conteuse... C'est formidable !
Le Gers a été un moment magique pour moi, car ce département n'est pas le plus connu pour ces ruines castrales et pourtant, j'ai ressenti des frissons dans certains lieus Médiévaux.....


David 18/03/2008 23:21

Quelle belle tour solitaire...
Tiens, j'ai pense a toi cher chevalier car jai mis en ligne sur Nomao une des ruines dont je te parlais l'autre fois. L'url; http://fr.nomao.com/233486.html
Celle ci se situe a 7 km de chez moi et les photos datent de quelques annees mais elle est toujours fierement debout!!!!
A bientot pour de nouvelles aventures!

Le Chevalier Dauphinois 19/03/2008 12:52

OUi, je suis allé voir ton site de Nomao..... Ceci est complémentaire à ton blog, c'est génial.