Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 07:30

 

Pays :

 DANEMARK

Département :

 VEJLE

 

Le bourg :

  Un château féodal avec des fenêtres... Curieux !  Situation :    (--> le voir sur une carte)

   La ville de Kolding est sur la face Est du Danemark à 50km au Sud de l'aéroport de Billum et à 60km à l'Ouest de Copenhague.
  Le site de Koldinghus est au Nord du centre piéton actuel.

  Coordonnées du château :

55° 29' 28.846" N 9° 28' 24.553" E
 55.491346°  9.473487°

 

Le château :

    C'est un peu le hasard qui m'a conduit dans ce pays et dans cette ville. En regardant le plan pour trouver une auberge dans Kolding, je découvre la forme stylisée d'un château nommé Koldinghus.

 

    L'extérieur :

La découverte

    Ce bâtiment d'origine médiévale est facile à trouver puisque posé sur une colline. Il dépasse en hauteur les maisons de la ville. Avec un peu d'attention, il est facile de voir que le château était précédé de deux remparts et d'un fossé.

    Après une petite montée, une imposante tour carrée me "regarde". Elle est accrochée à une courtine à multiples fenêtres de couleur rouge parfois délavée. La brique règne en maître dans cette région où la pierre manque. Cette couleur rouge camaïeu est due à un incendie qui a ravagé les bâtiments il y a 200 ans.

 

Que de détails !

    Sur l'autre face, le contraste des architectures est impressionnant. D'abord il y a le toit peu médiéval (Ceci est une construction du 20ème siècle), puis au fond une tour circulaire sans archère, ni bouche à feu, et enfin une immense courtine dépourvue de créneau et de bretèche (voir vocabulaire). L'évolution architecturale sur plusieurs siècles puis l'incendie ont détruit beaucoup de caractéristiques de défense féodale.
     En cherchant la porte d'entrée, je découvre ce rajout en ardoise. La raison est simple : Pour ne pas "déflorer" les murs historiques, les archéologues ont décidé de "boucher" les manques de "matériaux" par un contraste foncé.  Très belle idée n'est ce pas ?
   La porte n'a hélas pas gardé de trace de pont levis, herse, assommoir, etc....  Seuls les blasons ont une origine du 16ème siècle.

 

   L'intérieur :

        Dans la cour intérieure, les bâtiments comportent la même mixité qu'à l'extérieur. Des tours escaliers desservent les étages dont les salles affichent des fenêtres très 19ème siècle. L'ensemble s'apparente plus à une usine du milieu du 20ème siècle qu'à une fortification médiévale. En réalité, les architectes et les archéologues ont aussi pensé à réhabiliter les bâtiments en musée. Hélas, il était fermé le jour de ma visite.
    Je quitte le lieu car la pluie menace, mais avant j'admire le paysage ainsi que le vivier.

 

 

  Histoire du château :

* Au 11ème siècle, une tour fortifiée est construite sur la colline proche du Fjord (?).
* En 1258, le Roi Christoffer Ier du Danemark fait construire un château sur la colline.
* Vers 1441, le Roi Christoffer III du Danemark fait agrandir le château sur la face Nord.
* Vers 1534, avec l'arrivée des bombardes et canons, le Roi Christian III du Danemark fait agrandir et consolider la défense du château sur la face Sud. Dans la cour, il aménage les petites tours lui donnant sa forme "définitive". Il semble que le Koldinghus devienne le château Royal.
* Vers 1600, le Roi Christian IV du Danemark réside dans le château. Les murs sont ouverts de nombreuses fenêtres.
* Au début du 19ème siècle, le Danemark est l'allié des Espagnols et de la France Napoléonienne contre l'Angleterre et le Suède (ennemi de toujours).
* En 1808, des troupes Espagnoles et Françaises habitent le château. Le froid Nordique est terrible pour ces "Sudistes" et les feux sont nombreux dans le château et la cour. Hélas, un incendie violent décime les bâtiments.
* Au 20ème siècle, des travaux de reconstruction sont réalisés et un musée est aménagé.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. L'intérieur est un musée payant. ainsi qu'un restaurant.

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Danemark médiéval
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 15/12/2010 14:19


Je ne vois qu'un "attrait" à ce château: c'est un beau (façon de parler) faire-valoir pour tous les châteaux que vous nous faites découvrir dans notre royaume de France. Désolée pour les Danois...


Le Chevalier Dauphinois 16/12/2010 12:24



  La protection des bâtiments fortifiés médiévaux est vue différemment dans chaque pays. Entre l'Allemagne, la Suisse, le Danemark et la France, les contrastes sont flagrants.


  Même si ce château n'est pas mon préféré, il représente un morceau de l'histoire médiévale.



nath 15/12/2010 13:23


Le chevalier au Danemark maintenant? Mais qui est donc son suzerain?


Le Chevalier Dauphinois 16/12/2010 12:25



Heu... je ne sais pas, car ma vie s'est arrétée en 1492



Muse 15/12/2010 08:10


Chaque article est une découverte pour moi, une autre façon de visiter, une autre façon de rêver.


Le Chevalier Dauphinois 16/12/2010 12:34



Chaque château est un mystère qu'il faut élucider. C'est cela qui m'amuse en plus de le photographier.



Gildas 01/12/2007 13:26

Bonjour Chevalier
Pauvre château, qu'as tu fait pour mériter cela... Visiblement seules les tours ont échappé au carnage organisé depuis le XVII ème siècle. Ce château n'est plus lui même, il a perdu semble-t-il, tout son caractère architectural, toute son identité, ce pour quoi il a été bâti. Pour ma part je préfère les outrages du temps , les composites « moderne et ancien » sont rarement judicieux !
Gildas

Le Chevalier Dauphinois 01/12/2007 14:57



   Je suis comme toi, la ruine "vraie" me fait plus réver que les aménagements des architectes du 20ème siècle. Mais j'ai vu tant de ruines bétonnées en Allemagne (par
exemple), puis tant de ruines démontées en France, que  je me demande si cette solution n'est pas une 2ème vie plus belle pour un "ancêtre" médiéval.



Floria 29/11/2007 19:29

C'es tbeau, ils devaient être heureux ceux qui vivaient là :)

Le Chevalier Dauphinois 29/11/2007 19:59



Ce n'est pas par hasard que le Roi Christian IV réside dans ce château au 17ème siècle.... Bien que très plate (pour un Dauphinois comme moi) cette région est belle.