Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 00:00

 

 





Signification au 21ème siècle :

"Vendre la peau de l'ours" signifie :
     * Se flatter trop tôt d'un exploit ou d'une action non réalisée,
     * Disposer d'un objet, d'un titre, d'un bien avant de l'avoir acquis,
     * .....
 
 
 
Naissance :

   Au 15ème siècle.
 
 
 
Origine de l'expression :

  Je pensais que cette expression avait été créée par Jean de La Fontaine dans la fable : "L'ours et les 2 compagnons".  Il n'en est rien.

  Il semble que cette expression ait été promoncée au cour de la rencontre au 15ème siècle entre un ambassadeur Français de Louis XI, et Louis III d'Allemagne.
  Louis XI était en guerre contre Charles le Téméraire, Duc de Bourgogne.

   L'ambassadeur du Roi de France souhaitait faire le partage des futurs territoires conquis. Louis III mis quelques réserves, car le Grand combattant qu'était le Duc de Bourgogne ne serait pas vaincu facilement. Il ne fallait pas vendre la peau de cet Ours rusé avant la victoire.


 Il est à noter qu'aujourd'hui, l'expression s'utilise avec une négation : "Il ne faut pas vendre.......".

  
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Les Expressions
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 09/09/2010 23:15


Je peux vous certifier que tout est ainsi que vous l'avez écrit. Je l'ai sous les yeux (enfin, dans ma bibliothèque)
Philippe de Commynes relate cette fable dans ses mémoires. Je l'ai même lue dans sa version "originale":
Cela se passe en 1475. Fable dite au seigneur de Brosse - Jean Tiercelin, émissaire de Louis XI - par Frédéric III, par contre ( De Habsbourg, roi des Romains, Empereur d'Allemagne - pas par Louis
III)
Et si l'empereur émit des réserves sans le dire - car Commynes nous rapporte bien que l'émissaire n'eut comme toute réponse que le récit de la fable, sans aucune autre parole ! - c'est qu'il y
avait également une autre condition essentielle: Louis XI devait envoyer ses troupes pour qu' ensemble ils puissent espérer la victoire...
Or cette condition n'était même pas remplie lorsque l'émissaire fut envoyé, bien que Louis XI ait d'abord fait transmettre ses excuses pour le "retard" de ses troupes avant de faire aborder
l'histoire du partage.
On comprend alors encore mieux la réaction de l'empereur et le sens de cette fable, me semble t-il...


Le Chevalier Dauphinois 12/09/2010 21:11



Il est amusant de constater que l'expression encore usitée a été un fait réel historique.



domi 04/06/2008 21:37

pas très sympatique cette expression ... pauvres ours :-))) je savais qu'elle remontait au moyen-âge... désolée pour le mal de crâne bisous

Le Chevalier Dauphinois 04/06/2008 23:47


Oui... Pauvre ours, surtout qu'il en reste si peu.