Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 00:55

....... du château de Valvert !Je suis le Diable du ................


 




 

Signification au 21ème siècle :

 "Aller au Diable Vauvert" signifie :
     * Partir loin malgré les risque potentiels,
     * S'engager dans une expédition dangereuse.
 

Il existe une variante : 
 "C'est au Diable Vauvert" signifiant :
     * Ce lieu est situé dans un endroit déplaisant.

 
 
Naissance :

   Au 11ème siècle (?).
 
 
 
Origine de l'expression :

  Au 10ème siècle, le roi Robert Ier  fait construire un château à l'extérieur de Paris. Ce lieu se nommerait "Valvert". Abandonné, il devient le repaire de bandits. Il semble que les voyageurs passant proche du château soient attaqués et rançonnés.

 La route de Valvert est déplaisante, voir dangereuse, et même diabolique.

 

------------------------------------------------------


Il existe de nombreuses interprétations plus ou moins sérieuses, mais une semble avoir une origine historique.
 
Naissance :

   Au 13ème siècle (?).
 
 
 
Origine de l'expression :

  Dans une maison forte (château ?) au lieu dit "Val-Vert", un homme s'est retiré après avoir été excommunié (certains pensent au Roi Louis Philippe vers 1200).
Excommunication = Errance = Fantôme = Mystère = Diabolique.
  Vers 1257, le roi Louis IX donne les terres de "Val-Vert" aux Chartreux qui se chargeront de "purifier" ce lieu. L'association des mots Diable et "Val-Vert" engendre la peur, le risque ....
 
 
 
 
 

Souhaitez vous retourner vers le menu des expressions ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier du 38 - dans Les Expressions
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 01/08/2015 14:09

Pour ma part, ce que j’ai lu dans mes grimoires au sujet de Vauvert, correspondrait à votre dernière hypothèse mentionnée : je ne sais plus dans quel grimoire - il faudra que je recherche lequel - il est dit que les terres de Vauvert (Valvert) furent données à des religieux.
Je vais tâcher (ou : « tâcher moyen » comme on le dit encore par chez moi) de retrouver ce que j’ai pu lire à ce sujet.
Mais, il n’était pas question de l’origine de l’expression, juste d’un passage historique.

Le Chevalier Dauphinois 02/08/2015 20:11

* Entre illettrisme, les prononciation des mots, les accents et les déviations des siècles, il n'est point évident de trouver la vraie origine de l'expression.
* Mais la dernière hypothèse est crédible.

philae 08/12/2009 21:06


étonnant


Le Chevalier Dauphinois 08/12/2009 22:11


Oui, étonné aussi j'ai été en apprenant cette explication.


valserine 04/11/2007 00:34

Ben moi je croyais qu'un lieu "au diable vauvert", ça voulait dire à "perpète les oies"... Je me fourvoyais grandement parce que non seulement c'est loin mais surtout ça fait peur !!!
Qu'est-ce que j'aime ce bleu que tu as choisis ! Il a un effet bénéfique sur mon plexus, héhé.

Le Chevalier Dauphinois 04/11/2007 07:52

"Perpète les oies"...... Il va falloir que je retrouve l'origine de cette expression. Peut être est ce dans un conte de la mère l'oie ?  Faire du bien au plexus des princesses est la mission chevaleresque qui m'est assigné par mon Dauphin. J'ai réussiiiiiiii.

domi 01/11/2007 20:52

Merveilleux décor pour Halloween je ne peux qu'apprécier et me sentir bien dans votre antre ce soir; excellent choix d'expression pour ce 31 passe une bonne fin de semaine amitié

Le Chevalier Dauphinois 02/11/2007 12:58

Mais justement, Domi, j'ai fait ces décors pour toi et en pensant à toi  (hihihi, je suis menteur comme un homme..... De chevalier je devient humanoïde)

eleonore 01/11/2007 08:52

To toc toc...on ne prendra pas le diable par la queue...mais par un sourire, il partira en délire, de rougir de plaisir..Je te souhaite une bonne journée. Merci de nous faire découvrir tes châteaux.

Le Chevalier Dauphinois 01/11/2007 09:16

Pauvre Diable... Ce ne doit pas être un travail facile !   On lui prend la queue, on le pourchasse, et il perd toujours à la fin des contes..... Il est vraiment à plaindre.