Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 07:30
 

  Dans le département actuel de l'Allier, l'ancienne province du Bourbonnais, il existe un très vieux château qui tente difficilement de survivre à l'abandon de l'homme et à l'attaque des grands arbres.
  Cette ruine a été une puissante forteresse durant 2 siècles mais elle est aussi porteuse d'une légende nommée : 

 

 
Les amoureux du château de Murat

 

 

   Il était une fois, dans un hameau proche de la puissante citadelle de Murat, une belle et douce fée qui était tombée amoureuse d'un....... humain.
   Normalement,Qu'il est bel homme !.... Charmée je suis ! une fée aime la compagnie des hommes, même si parfois ils sont bizarre, mais là, c'est de sentiments amoureux dont il est question  (Hooo, voila une légende qui commence bien, n'est ce pas mesdames !).
 
   Bien sur, il était beau grand, fort, intelligent, serviable, attentionné, à l'écoute des gentes dames  (Que voila des qualités que vous recherchez, n'est ce pas mesdames !), et avec des yeux d'un bleu irréel. Vous comprenez que notre fée ne pouvait que tomber en amour. 
 

   Mais (Hé oui, il y a toujours un MAIS dans les histoires d'amour, n'est ce pas mesdames !) cet homme parfait en aimait une autre : La princesse blonde et réelle du village voisin.

   Notre belle fée ne savait que faire et, secrètement, se mit à pleurer, à pleurer, à pleurer, à pleurer  (j'arrête là sinon je vais noyer la page).
   Ses larmes transformèrent doucement notre bonne fée en petite espiècle puis en...... (Devinez !).

 
   Jalouse, elle ourdit une "méchanceté"  ("ben, c'est pas gentil" pensent les très jeunes princesses lectrices de mon blog).
 
  L'argent va t il faire le bonheur de ce couple ?Une nuit, pendant que notre amoureux dormait avec le sourire béat  (Béat de bonheur nous sommes dans ces moments, n'est ce pas mesdames !), avec sa magie de fée, elle s'introduisit dans son rêve, et lui montra un trésor enfoui dans les oubliettes du château. Et un coffre de magnifiques bijoux pour sa belle  (Et les bijoux, c'est très beaux, n'est ce pas mesdames !).
 

  Au petit jour, notre amoureux décida de vérifier si son rêve était prémonitoire. D'un pas rapide, il se rendit dans les pièces souterraines du château  (Je vous passe les détails de ses salles peu propres, car vous n'aimez pas la poussière, n'est ce pas mesdames !).
  Hélas, sa folie lui fit oublier le rendez-vous avec sa belle princesse.... Et le rire démoniaque de notre "fée" se fit entendre..... Elle avait accompli la première partie de sa vengeance de jalousie.... Il lui fallait maintenant concrétiser le 2ème acte.
 
  Soeur Anne, ne vois tu rien venir ? D'un coup d'aile, la "fée" arriva devant le balcon de la princesse, où ses yeux bleus scrutaient l'horizon dans l'espoir de voir l'être aimé  (Quel beau moment l'attente de l'aimant, n'est ce pas mesdames !).

Rien, personne, point de destrier, point de pourpoint, aucun chapeau au panache blanc !

 
   La "fée" jubile, et avec des yeux brillants elle explique à la princesse que son aimant a préféré la chasse aux trésors à la chasse aux bisous. Est ce les yeux lumineux, ou le ton narquois de la fée qui ont fait douter la princesse.... qu'importe, elle décide de se rendre au château à pieds (L'amour donne des ailes, n'est ce pas mesdames !).
 Voila un humain qui va connaitre les joies de la maltraitance !

   Pendant ce temps, au château un drame se déroule. Les rires presque Satanique de la fée avaient attiré les sbires de Belzébuth. Voyant un humain sans défense dans les couloirs poussiéreux, ils décidèrent de jouer avec lui.... et.... en le traînant par un pieds, ils s'amusèrent à lui faire découvrir les entrailles des catacombes la tête en bas.
 
   La princesse ayant marché toute la journée arrive à la nuit tombante. Ses pieds sont ensanglantés par les roches saillantes, la fatigue se lit dans sa démarche, mais elle a le courage de l'appeler  (Ha, l'amour !.... ah oui, l'amour ..., n'est ce pas mesdames !).
 
   Proche de la rivière, elle voit presque sans vie le corps de son "aimant". La nuit est froide, et pour le réchauffer, elle se couche proche de lui...... Mais la froideur des montagnes a raison de leur force.
 
 Au petit matin les paysans découvrent 2 corps inanimés mais entrelacés dans un geste d'amour éternel.
 
 
   Les soirs d'hiver, à la veillée :
      - Les vieux disent que durant l'été, les murs ont une couleur rouge du sang de l'aimant,
      - et les vieilles prétendent qu'en hiver, les fantômes des 2 amants montrent leurs amours à ceux qui acceptent de braver le froid......
 

Qu'importe le temps, nous traverserons les saisons ensemble !


 Comme au printemps il ne se passe rien, je suis allé visiter ce château au mois d'avril...  et pourtant j'ai vu....(chuuuut, c'est mon secret).
 


 En Alsace, dans le château de Landsberg, il existe une légende qui parle d'une fleur d'Amour (hooooo).
 

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

morganne 09/03/2015 21:42

Seules les légendes attachées aux châteaux vous intéresses messire?
J'en sais pourtant deux fort connues et toutes aussi charmantes qui ne peuvent laisser indifférent...
Connaissez-vous un aussi beau conte d'amour et de mort que celui d'un preux chevalier de la table ronde qui s'en alla quérir l'amour pour son oncle mais qui ne trouva que la folie de sa propre passion pour Iseult la blonde?
Où bien vous êtes-vous plonger dans l'univers de la table ronde même? Que pensez-vous du trio amoureux du superbe Arthur, de la belle Guenièvre et de son champion, le fabuleux Lancelot du lac?
Légendes me direz-vous...probablement, mais où s'arrête la légende et où commence l'histoire? Peut importe lorsque celles-ci nous font voyager et contribuent à porter la noblesse des chevaliers.

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2015 18:48

* Il est vrai qu'à la création du blog, j'ai souhaité ne mettre que les légendes attachées à une ruine.
* Mais il est fort probable qu'avec le temps, je vais aussi décrire des légendes et contes attachés à l'histoire (même romancée).

Jaymee 30/07/2013 16:40

Belle Légende :) Mais je suis curieuse de connaître tes sources, chevalier? Si par hasard, tu tirerais tes légendes d'un livre, je serais enchantée de pouvoir me le procurer! En attendant, je ferai
place à la lecture de ton blog dans mes temps libres. Avec toute ma courtoisie, humble chevalier !

Le Chevalier Dauphinois 21/03/2015 13:56

* Des légendes, il y en aura un peu moins dans les prochaines années car j'ai plus de 3000 sites fortifiés photographiés.
* Je vais surtout montrer durant les 5 prochaines années des châteaux, des ruines et des églises fortifiées.
* J'ai quelques petites surprises de bâtiments uniques qui s'afficheront prochainement.

Morganne 20/03/2015 22:10

En tout cas félicitations pour votre blog que je suis régulièrement. Fort fascinant. Qui permet de découvrir ces merveilles comme si on y était...
J'ai hâte de découvrire de nouveaux châteaux ainsi que de nouvelles légendes alors...

Le Chevalier Dauphinois 30/07/2013 19:18



Bien le bonjour... Et merci pour votre visite sur mon modeste blog.


  Je n'ai point de livre spécifique sur les légendes des châteaux forts.


   * Je les tire parfois de panneaux posés proche de la ruine,


   * Elles proviennent aussi des prospectus et feuillets de présentations dans les offices de tourisme.


   * Puis, dans certains ouvrages de châteaux forts, elles sont un nota en bas de page ou une anecdote narrée dans un encart.


    Après leur lecture, je brode et déforme un peu la légende pour la rendre plus dynamique.


Conclusion : Vous devez toutes les lire sur mon blog.



Martine 03/01/2011 20:42


Bonsoir Chevalier,

Chouette. c'est l'heure d'écouter une jolie histoire ... pour colorer mes rêves. quoi de mieux qu'une légende de fée, de princesse, d'amoureux en costume... j'ai bien aimé. :)

Je te souhaite une excellente année 2011 et une très bonne santé pour toi et tes proches.

A bientôt :)
Martine


Le Chevalier Dauphinois 04/01/2011 13:14



Souvent dans les contes ayant comme thème un château, l'histoire se termine mal... Est ce la ruine qui crée cette non Happy end ?



catcent 25/11/2009 22:30


Bien le bonjour, je suis venue cherchez ma dose des légendes du Chevalier D....,tu vois tu as un bout de chemin de fait, pour devenir maître légendaire,huhu j'arrête à trois d'en lire aujourd'hui
je m'en garde. mes humbles salutations Chevalier D.


Le Chevalier Dauphinois 26/11/2009 12:19


Une dose de légende ... Attention, comme l'alcool, il faut la humer avec modération


sarah 09/06/2009 23:47

Belle lecture nocturne pour moi, ici.
"Entrelacés dans un geste d'amour éternel", si forte cette phrase...Elle en dit tant...

Le Chevalier Dauphinois 10/06/2009 07:05


Les ruines portent souvent des légendes d'une grande beauté romantique... ou diabolique !