Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 06:30

 

Département :   38 - ISERE

 

    "Mais que lui arrive t il au chevalier Dauphinois" s'esclaffent les visiteuses et visiteurs de mon blog, "Il pense que nous n'avons aucune culture ?"
  "Bayard est un chevalier de la Renaissance, et son blog est censé ne parler que du Moyen Age.  A t il encore reçu une pierre sur la tête au cours d'une de ses visites dans une ruine toute cassée ?".

    "Mais non, chers princesses et princes visitant mes modestes proses, fou je ne suis. Je ne vais pas vous parler du fameux chevalier 'sans peur et sans reproche', mais ..... de son arrière grand-père, qui est né au 14ème siècle."

  "Ouf !", firent les princesses soulagées que leur merveilleux chevalier Dauphinois (heu, c'est moi), ne soit point pris de folie ou de la maladie de confusion. 

 

 

Le bourg :  

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Pontcharra sur Bréda est une petite ville à l'Est de la vallée du Grésivaudan (axe Grenoble Albertville) à 38km de Grenoble. Elle est frontière avec la Savoie. Le château est au Sud de Pontcharra sur une colline à 325m d'altitude.

   Coordonnées du château :

45° 25′ 25″ N 6° 1′ 8″ E
 45.423611°  6.018889°

 

  Origine du nom :

   La Bréda est la rivière traversant le bourg.

- 1ère hypothèse : Pontcharra viendrait peut être d'un pont enjambant le cours d'eau pour faire passer les chariots (carrius en latin).
- 2ème hypothèse : il existait une "riche" famille connue (car possédait une tour fortifiée) nommée Charra. Elle habitait proche ou sur le pont.

* Bayard était le nom d'un lieu-dit signifiant : Hêtre.

 

Le château :  

    L'extérieur :

Petit rappel

    Au Moyen Âge, seul le seigneur disposait d'un château. Il était admis que des personnages puissants ou influents puissent avoir une bâtisse fortifiée, mais dont le nom était : Maison Forte. Pour cet article, je devrais écrire : La Maison Forte de Bayard.

   Mais je suis Dauphinois, il me faut vanter ma région, de plus "notre" chevalier Bayard si connu a le droit à un "château" dans ma prose.

 

L'approche

   C'est par un petit matin brumeux de novembre que je découvre au loin, un bâtiment sur une colline.

Est ce le château Bayard ?

Ou une ferme Dauphinoise ?

    En me rapprochant doucement à pied, comme par magie, la brume s'estompe, les sommets du massif de la Chartreuse s'illuminent et le château Bayard apparaît. 

 

La découverte

   Je suis agréablement surpris de le voir si beau, car j'avais en mémoire une peinture du 19ème siècle montrant une ruine.

  Le rempart extérieur arasé épouse le sommet de la colline, et une massive tour trahie bien l'origine médiévale du château. Mais les aménagements des siècles et la transformation des bâtiments en logis confortable au 20ème siècle ont adouci le coté guerrier.

  Il me faut contourner les champs clôturés et prendre la route goudronnée pour  franchir l'immense portail en fer forgé et arriver dans un jardin fleuri si peu médiéval. Ce château me change un peu des ruines que je "fréquente".

 

Multiple style d'architecture

   Devant moi, la façade Est est assez classique pour une maison forte du 15ème siècle avec 2 imposantes tours d'angle encadrant une petite courtine. On peut imaginer que le coté Ouest comportait aussi au Moyen Age, 2 autres tours, mais elles ont disparu au 17ème siècle. Les bâtiments à gauche ont dû être construits plus tardivement.
   L'entrée du musée est sur la droite. Je vous invite à une rapide visite.

 

    L'intérieur :

J'entre

    Après avoir donné quelques piastres à la charmante caissière, je découvre au rez de chaussée la vie du "fameux chevalier". Les vitrines sont claires, les gravures intéressantes, les objets variés, les commandements de la chevalerie bien décrits et le héros, par les récits de ses batailles, devient pour moi encore plus légendaire.

    Au 1er étage, la salle offre une projection très détaillée des exploits du chevalier Bayard.

 

Une viste intemporelle
    Mais l'intérieur du château n'est pas médiéval. Je ne vous montrerais rien, car dans un musée privé, il me semble que la diffusion de photo est interdite. Et puis mon blog est sur l'époque médiévale. Je me dois de respecter "ma" décision.
     Après 1 heure de "culture", je redescends (oups, une photo du musée, je n'ai pas fait exprès) pour retrouver mon destrier qui se désaltérait dans la fontaine. Je pars découvrir le château de Bellecombe (je vous le décrirais prochainement) situé en face et qui était le dernier bastion Dauphinois face à la puissante Savoie.

 

 

Histoire du château : 

* En 1402 (?), Pierre Ier de Terrail, (Arrière Grand Père du fameux chevalier Bayard) achète une terre au lieu dit Bayard.
* En 1404, après 2 années à la recherche de droit de construction, il reçoit l'autorisation d'édifier sur la colline une maison forte.
* Vers le milieu du 15ème siècle, son fils ainé, Pierre II de Terrail, devient le nouveau châtelain. Il épouse Marie de Bocsozel (voir le château de cette famille) et aura 4 enfants.
* En 1465, à la bataille de Montlhéry, Pierre II meurt. Son fils aîné, Aymon de Terrail est le nouveau propriétaire de la maison forte. Il a épousé Hélène Allaman et aura 8 enfants.
* En 1476, le "château" voit la naissance de Pierre III de Terrail, le fameux chevalier "sans peur et sans reproche".
* A la fin du 15ème siècle, Georges de Terrail, frère cadet de Pierre III, devient le nouveau châtelain de la maison forte.
* En 1555, George meurt et la maison forte change de famille par le mariage de Françoise Terrail. A partir de cette date, de nombreux propriétaires se succèdent amenant des aménagements de confort.
* En 1792, le château est décrit comme une ruine. Il sert de carrière de pierres comme souvent après la révolution.
* En 1823, il semble que des pierres de la maison forte soient utilisées pour un monument à la gloire du "chevalier Bayard" construit sur la place Saint André à Grenoble.
* En 1890, une première campagne de reconstruction est réalisée par le propriétaire.
* Au 20ème siècle, de nombreuses restaurations sont réalisées.
* En 1915, les bâtiments sont classés aux Monuments Historiques.
* En 1938, l'association des "amis de Bayard" est créée, et tente par des rencontres et des publications de faire revivre la mémoire du grand chevalier.
* En 1975, un musée à la mémoire de Bayard est réalisé. Deux salles sont ouvertes au public.
* Au 21ème siècle, une partie du château est privée et interdite à la visite. La découverte des 2 salles du musée est payante. Renseignez vous sur les horaires d'ouverture.


  Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

papy martial 08/04/2012 10:49

Bonjour. Vous avez entièrement raison Bayard est bien un chevalier de la Renaissance. Je le reconnais humblement. Mais il né en 1473 ou 1476. Merci pour les infos sur l'association.

Le Chevalier Dauphinois 10/04/2012 13:19



Cette association est dynamique et publie même une revue. Il est possible de l'acheter en ligne (il me semble) et de s'y abonner.


  Ils sont présents au salon du livre régional de Chambéry et Grenoble (je crois).



papymartial 07/04/2012 14:58

Bonjour Messire. Que vois-je, vous refusez vos colonnes à notre bon et valeureux Chevalier Dauphinois, le noble Chevalier «sans paour et sans reprouche". Certes il est mort à la Renaissance, mais
il est né au Moyen-âge. Pour moi c'est le chevalier de transition qui défend l'idéal chevaleresque du Moyen-âge dans un monde qui tend à le perdre. La fin du Moyen-âge est une limite suffisamment
obscure pour que l'on garde une place d'honneur à notre bon Chevalier Dauphinois.

Le Chevalier Dauphinois 07/04/2012 18:04



* Certes, la date officielle du Moyen Âge n'est pas clairement définie. Les historiens considèrent que la découverte de l'Amérique est une charnière, Donc en France ce serait 1492.


* Mais en Espagne, il me semble que c'est la reconquète complète du territoire sur les Maures qui a défini la date.


* En Italie, la Renaissance fut plus tôt que dans notre Royaume.


* Notre Bayard étant un chevalier de François 1er (Roi dans la Renaissance), je n'ose le déclarer de "mon" époque..... Qu'importe, le château familial est dans mon blog, n'est ce point
le plus important ? ;)



Anne la Dauphinoise 16/01/2010 22:51


Puis-je vous parler de Pierre II, le grand-père du chevalier Bayard, car je l 'ai toujours connu comme une personne qui est venue se battre sur mon sol natal, ce 11 juin 1430, pour défendre notre
Dauphiné, et chaque fois que je me promenais dans les champs et bois où se déroula la bataille, j' ai toujours eu l 'impression qu'il était là, avec ses compagnons..par contre, je ne savais pas
qu'il y avait un lien avec la famille de Bocsozel. Merci de me l 'avoir appris. De mon coté je note une nouvelle "paire" : "mes" personnages, vos châteaux.Les photos sont toujours aussi
magnifiques...


Le Chevalier Dauphinois 16/01/2010 23:40


Il va falloir qu'un jour nous associons nos données personnages-châteaux. Je pressens des révélations intéressantes.


charles 21/06/2008 10:47

AAARRRGGHHHH!!! Pontcharra et Bayard c'est bien, mais y a quand même mieux juste en face. Es tu déjà monté jusqu'au Château et Bourg fortifié de Bellecombe, au dessus de Chapareillan? Il me semble qu'il a son origine avant le 12eme siecle. Bon, certes, il n'en rfeste pas grand chose, mais au moins le panorama est beau!!! Il y a une belle reconstitution sur le lien suivant : http://www.atelierdesdauphins.com/forts/bellcomb/chateau.htm
Sinon, félicitations, je passe beaucoup de bon temps sur la multitude de pages de ton site.
A+
Charles

Le Chevalier Dauphinois 03/07/2008 12:09



Bien le bonjour messire..... Ho oui, je le connais ce château... heu, cette ruine.... magnifique.
J'ai vu 78 ruines dans notre beau 38...... Dans quelques temps je montrerais tous ces lieux....
Je connais ce fameux site, et j'ai vu en vrai, les maquettes lors d'une journée médiévales dans le Grésivaudan.... J'ai mêm acquis contre quelques piastre, le livre de  Tardy.... wahouuuu...
fabuleux travail ces maquettes...bravo.



lacazabazar 28/05/2008 12:39

bonjour
j'habite l'ile de la reunion et je vais en metropole avec mes enfants (6,4 et 2ans)
ce sera la 1ere fois pour eux qu'ils voient la metropole(et apres nous ne rentrerons pas avant longtemps le voyage etant si cher........)
mon fils de 4ans en pleine periode chevalier fantasme sur le chevalier bayard , or je vais dans cette region cet ete , donc je compte l'emmener voir ce chateau
j'avais telephone au chateau pour avoir des documents mais je n'ai pas une photo comme la votre du chateau
jetrouve vos photos superbes
pouvez s'il vous plait m'en faire developper une en grand format?ou m'envoyer le neccessaire par informatique pour que je puisse la faire developper ici (est ce possible?)
je vous paie tout (le developpment , les frais de port et vous envoie c eque vous voulez d'ici , de la confiture de la vanille ,ce qui vous ferait plaisir)
en vous remerciant de l'attention que vous pourrez m'accorder
sabine