Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 06:30
      Dans le département actuel de l'Isère, l'ancienne vallée Dauphinoise entre Grenoble et Pontcharra possède quelques ruines médiévales. Certaines sont classiques dans leur construction mais d'autres comportent une curiosité.
    Proche de Saint Pierre d'Allevard, une construction isolée ronde et massive nommée "La tour d'Aquin" est porteuse d'une légende nommée :
 


Le prisonnier de la Tour

 

 

     Il était une fois .....
   * "ho, cela commence bien" disent ensemble les princesses-lectrices de mon blog.
   * "Chuuuuut les filles, laissez le chevalier conter cette histoire 'vraie' " râlèrent les princes-lecteurs sur mon blog.

 

... Donc, il était une fois, un seigneur ayant eu un fils.....
   * "Bof, j'aurais préféré une nana". soupira l'un des lecteurs.
   * "Ho, un beau héro au grand coeur dans ce conte !" firent ensemble les princesses romantiques (et lectrices de mon blog).

 

 

Allons messire, battez vous avec moi !

..... Comme tous les seigneurs du Moyen Age, avoir un héritier était important pour la lignée et pour la conquête de nouveaux territoires, mais notre héro n'était point un combattant. Il maniait l'épée bien sur, mais il préférait manier les mots........
   * "ho, comme c'est romantique !" pensaient à haute voix les princesses-lectrices de mon blog.
   * "pfffff, les filles et les poèmes !" pestèrent les princes-lecteurs sur mon blog.

 

..... "Mignone, allons voir si....."Oui, notre héros avait comme amies, non pas de rudes gaillards costauds et bagarreurs, mais des muses inspiratrices. Ces heures à noircir d'encre des parchemins étaient plus nombreuses que ces moments d'entraìnement aux armes.
  Son seigneur de père était désespéré......
   * "Ha les hommes et leur besoin de montrer leur force" pouffaient à haute voix les princesses-lectrices de mon blog.
   * "......" curieusement les princes-lecteurs sur mon blog ne rétorquèrent pas.

 
 
 Il ordonna à son fils de ne plus écrire. Mais il n'obéit pas.
 De rage, le seigneur déchira tous les parchemins vierges du château; Mais son fils en trouva toujours.....
   * "Une servante devait lui en apporter" commenta à haute voix la blonde princesse-lectrice de mon blog.
   * "Et pourquoi pas son cheval !" pouffèrent les princes-lecteurs sur mon blog.
 
 
 Seul je suis dans cette sombre tour..... Qui entendra ma voix ?Ne voyant aucune solution, le seigneur enferma son fils dans l'imposant donjon sans fenêtre. Il pensa qu'un petit séjour de sevrage redonnera.....
   * "J'ai hâte de connaitre la suite" fit à haute voix la rousse princesse-lectrice de mon blog.
   * "Bof, c'est évident" aboya fièrement le plus boutonneux des princes-lecteurs sur mon blog.
 
 
 .Il faut que nous fassions quelque chose pour ce damoiseau !... le goût des armes et des beuveries entre chevaliers.
   Mais non loin de là, muses et fées n'étaient pas d'accord avec cette décision parentale. Elles se pâmaient, à lire au dessus de son épaule, les proses de notre héro littéraire. Elles se régalaient à déguster les poèmes de ce jeune damoiseau.
 Que faire ? .....
 
 
 ....Normalement, les fées n'avaient pas le droit d'intervenir directement avec leur magie dans les problèmes des hommes terrestres. Mais il était si mignon ce héro.
   Une fée eut l'idée de se transformer en .... cygne géant. Par cet acte, elle n'enfreignait pas la règle puisque la magie était pour elle et non pour ce bellâtre.
   * "Comme toujours, ce sont les filles qui ont les bonnes idées" provoqua à haute voix la brune princesse-lectrice de mon blog.
  
  Cette tour va tomber sur un bec ....La fée-cygne survola la tour et avec son puissant bec, troua la paroi et fit évader le jeune poète.
  On ne sut jamais ce qu'il devint, mais certains prétendent que le vent inspire parfois les hommes de cette vallée.
Est ce le fantôme du Damoiseau ?
 
 * "Le vent ne doit pas souffler assez fort, car mon mec n'a aucun romantisme dans ses actes" pouffa la petite brune princesse-lectrice de mon blog, relayée dans ses rires par toutes les autres.
 * "Elle est nase ta vanne !... Venez les mecs, on va jouer au foot" hurla le gros Bébert, prince lecteur de mon blog.
 
 
 
  C'est depuis ce jour que les habitants de Saint Pierre d'Allevard voient cette curiosité, en regardant vers la pente de Brame-Farine.
 Entendez vous le rire des fées dans le vent du soir ?



      Holalala,  des personnages sont venus dans ma proses pour étaler leurs pensées .... holalalala.......Je voudrais m'excuser pour ce texte entrecoupé de pensées et dialogues de filles bavardes, et de garçons râleurs... Je ne les avais pas invités, mais vous connaissez le monde des blogs, c'est un grand forum où tout le monde particpe.... Cela ne se reproduira pas, je vais en parler à monsieur Bill Gates et au webmaster de over-blog  .......... (hihihi, fou je deviens).

 
  Nota : La description de la tour d'Aquin est ici.
 
 
  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Contes et Légendes
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 26/02/2014 22:59

Pour toute réponse, voici mon conte.
Fallait-il que je me hâte de vous l'envoyer, sous peine de voir mon "Nota Bene" obsolète !

"le Chevalier qui avait pactisé avec le Diable"

L 'histoire que m'en vais ci-devant conter
E st véridique, je peux vous le jurer !

C hevalier bel et son fier destrier
H antaient ruines et castels de moult contrées,
E merveillés par vestiges oubliés.
V rai était - se disait - que Chevalier
A vait dans sa passion aide d'une bonne fée.
L 'on ne savait autrement expliquer
I ncomparable nombre de sites visités
E t si grand amour pour ces pierres restées.
R ien ne semblait noble mission arrêter...

Q uand soudain - mais quelle mouche l'avait piqué ! -
U n jour, déclara qu'il allait changer !
I l apparut qu'il voulait détourner

A lors son regard des ruines tant aimées...
V eillait, dans l'ombre, gente dame avisée !
A vait-elle vu que Diable devait rôder :
I nstamment prévint-elle le Chevalier.
T ourment la tenait, et ses ruines, sa fée...

P ourtant se rit-il d'elle à cette idée !
A h ! fol Chevalier ! dame en fut peinée...
C ertes, avait-il encore lucidité :
T rop tard n'était-ce point, dame avait jugé.
I l fallait de suite vite le recadrer !...
S urvint évènement à exploiter :
E n un ratier fut Chevalier fermé*.

A ussitôt, par pigeon dame fit porter
V ariétés d'encres et de plumes et papiers.
E tait chargé Chevalier d'en user
C éans, pour articles "comme avant" créer...

L e châtiment était doux et léger,
E t accompli, l'huis se serait ouvré.

D édaigneux, n'en voulut mie Chevalier !
I l manda fée, qu'elle vienne le délivrer.
A h ! que n'a t-il gente dame écoutée !
B elzébuth arriva... en fée mué !
L a suite, pourriez-vous bien la deviner.
E n quoi, j'espère que fort vous vous trompez !
...

N 'a, ce jour, Chevalier forfaituré,
O mises certaines fois... n'était-ce même danger.
T ranquille serait dame ? l'aurait fait craquer ?
A jolive t-elle peut-être réalité ?...

B annie folie, sens a t-il retrouvé ?
E n Diable ne croit... ni dame aux sauveuses fées* !
N ulle, comme fin ! va t-on, pour sûr, maugréer.
E ncommencement est-ce, en vérité !
...

P lutôt mourir, pour dame, qu'abandonner !
S aura t-elle mener combat acharné !
...

Variante :

P ourchasse du Malin semble bien commencée !
S ur qui miser ?... Dame ou bien Chevalier ?...
...

*cf. article sur la Tour d'Escales

Le Chevalier Dauphinois 06/03/2014 08:11



Voila une prose qui ma laisse sans voix... Ma plume n'a plus l'encre... Vais je m'ancrer ?



Anne la Dauphinoise 25/02/2014 21:52

En attendant mes diatribes (certainement !) sur vos articles nouveaux (lesquels je n'ai aucune hâte de voir apparaître : maintenant, à chaque sortie d'article je me demande à quelle sauce nous
allons être mangés !), bientôt allez avoir mon conte, je pense.
... Car, d'émettre l'idée a entraîné la suite... et le titre est trouvé (m'est-il venu sans problème... vous ne le devinez ? "Le Chevalier qui avait pactisé avec le Diable" !), et la trame est bien
avancée. Mon courroux aviverait-il mon imagination ?...

Le Chevalier Dauphinois 26/02/2014 18:08



Etant le Chevalier sans peur et cent reproches.... J'assume tout !...


"Même pas peur" comme disent les écuyers de ce siècle.


 Sachant qu'il y a de nombreuses merveilles (comme le château de Brosse) qui arrivent, je n'ai point d'inquiétude devant un futur (énorme)
courroux... Il sera vite calmé par les ruines des articles suivants.



Anne la Dauphinoise 24/02/2014 22:09

Puisque vous m'avez "invitée" à venir ici... (la route est longue depuis la tour fortifiée d'Escales !)
... Cette tour m'intrigue tant par ses personnages (la famille d'Aquin, dont d'ailleurs je viens de croiser encore l'un de ses membres), que j'en avais oublié de relire sa légende (pourtant lue
lorsque l'article sur la tour était paru)
... Et je vois que l'idée de mon pigeon voyageur à la tour d'Escales n'était pas loin de celle du cygne de la tour d'Aquin... enfin... presque !
... Et ce n'est point avec ce que vous m'avez répondu à Escales que je vais croire aux fées libératrices ! C'est toujours ce diable de Belzébuth qui sévit ! La preuve : point n'avez supporté mon
"châtiment" et vous êtes-vous évadé !
Donc, j'en conclus que vous n'allez en faire qu'à votre tête avec vos articles... à mon grand désespoir... Mais, de cela personne ne s'en soucie, je le vois bien !
... Je crois bien que je vais avoir l'idée d'un conte... Pensez-vous que les Chevaliers / princes charmants y auront le beau rôle ?....

Le Chevalier Dauphinois 25/02/2014 18:22



  Diantre !... Que voila belle "menace" qui va me faire lire des proses moins polissées. J'ai hâte de vous voir en face de mes articles "nouveaux".


  Evidemment, je ne vais point vous dire quand ils paraissent, sinon, de surprise il n'y aura point. Mais entre temps, et même après, il y a des merveilles incroyables et même uniques.


C'est cette diversité qui fait la richesse de notre patrimoine.... et de mon blog.


 J'attends donc avec impatience (si, si).



Muriel 04/12/2011 22:48

Je viens de lire 2 légendes l’une après l’autre Chevalier. D’abord « Le Tonnelier du château de Arnbourg » et puis celle-ci… Naturellement je me demande si c’est après ta visite dans les caves que
tu as eu l’idée d’écrire le texte du « prisonnier de la Tour d'Aquin » ! Pour moi, il ne fait aucun doute que ces deux proses de légendes soient liées… Mais bon, le conte est vivant et fort bien
raconté alors, ben, continue de boire ! A ta santé…

Le Chevalier Dauphinois 05/12/2011 19:04



Les légendes ont souvent un thème commun quelques soient les régions ou provinces. Les personnages sont différents mais l'histoire est... .. hic



Serialmaquetteur 01/09/2010 22:02


ooooh, c'est que Le chevalier deviendrait un poil poête? Belle prose en tout cas :D


Le Chevalier Dauphinois 08/09/2010 21:23



Ben non.... je ne "poète pas bien".... par contre, j'adore conter... et compter les visiteurs bien sur.