Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 07:49

 

 

  

Voyez vous un château fort ? Département 09 - ARIEGE

 

 

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Saurat est située à 35km au Sud-Est de Saint Girons, à 25km à l'Ouest de Montségur (voir son château), à 10km au Sud-Sud-Ouest de Foix (voir son château) et à 5km au Nord-ouest de Tarascon sur Ariège.

 

     Coordonnées de la tour :

42° 52' 54" N01° 33' 20" E
 42.8816549999° 1.5557330000

 

 

La tour : 

        L'extérieur :

Sur quelle commune est elle ?

1 - Dans certaines brochures, la tour de Montorgueil est citée sur le territoire de Bédeilhac-Aynat.

2 - Mais curieusement, dans mon dictionnaire des châteaux et d'autres livres, elle est dans la commune de Saurat.

* Je ne sais que penser. Mais je penche pour l'option 2.

 

 Comment vais je grimper sur la colline ?

Je vois même.... l'invisible

* A une portée de flèche au Nord-Est de Saurat, une colline attire mon attention.

* Etre un castellologue amateur, c'est avoir un don de double vue, un oeil d'aigle, un instinct de chasseur, une capacité à voir au delà des limites humaines.

-- "Arrête de te vanter" grogne mon destrier "Tu sais que c'est moi qui t'amène toujours proche des ruines médiévales".

* Il est vrai que sans son fidèle palefroi, un Chevalier (même Dauphinois) n'est rien.

* C'est donc bercé par le pas de mon équidé que j'arrive proche du site de Montorgueil.

Comment vais je faire pour grimper ce roc imprenable ?

* Mon destrier pouffe : "Ne fais pas croire à tes lecteurs que tu es un alpiniste chevronné....

......... Il suffit de prendre le sentier".

 

 Tu y es presque... Encore un dernier effort Chevalier !

Souffrir pour elle !

* Pour être un castellologue amateur, il faut avoir une bonne condition physique.

* C'est donc avec vigueur et un courage sans limite que j'aborde cette....... légère montée.

* Hélas, la pente se fait plus dure, je souffre, je souffle, je dois sortir les cordes pour me hisser, je...... (suis je crédible ?).

* Plus j'avance et plus elle recule. La tour parait inaccessible.

* Vous pensez que j'affabule sur la difficulté. Regardez ce que je viens de monter.... ou presque.

 

 

Tour solitaire ?

* Avant d'arriver au pied de la tour maîtresse, il me semble avoir vu des banquettes (voir vocabulaire) ou des assises pour un rempart.

* Ceux qui me suivent depuis quelques temps savent que je ne crois pas à la "théorie" d'une Tour médiévale seule.

* Normalement, une tour est un des éléments d'un château (qu'il soit de garde ou d'habitation). Une tour médiévale solitaire n'existe pas..... sauf en notre siècle où les remparts et communs ont disparu.

* Le fait d'avoir vu des assises me conforte dans ma "théorie".

 

 

Analyse rapide

* De ce coté, la tour semble intacte, même si elle est partiellement arasée.

* Les murs sont sont construits avec des blocs calcaires.

* Les pierres sont pauvrement taillées et peu jointives.

* Habituellement, le parement d'angle fait l'objet d'attention de la part des maçons. Sur cette tour, il est loin d'être parfait.

* Les spécialistes voient en cette tour :

- Un donjon.

- Un éperon, faisant de cette construction une défense unique pour son siècle.

 

 

        L'intérieur :

Comment pourrais je la décrire ?

* Arrivé au sommet de la colline, je contourne la construction.

Quelle surprise !

* Je n'imaginais point voir une tour avec 2 pans de murs.

Avez vous remarqué l'épaisseur des murs ?

* Je prends un peu de recul pour mieux m'imprégner de ses entrailles.

 

 

Le trésor

* La richesse d'une ruine castrale est le panorama.

* Par beau temps, il est possible de voir les communes de Saurat, Bédeilhac-Aynac, Arignac, Arnave, Surba......

* Le plus impressionnant est la vue sur la ruine du château de Calamés.

 

 

Le diaporama de la tour est visible ici - clic

 

 

Histoire de la tour :

* A partir de 1160, le Comte de Foix (voir liste) établit son pouvoir dans le Sud du Sabardès. Pour cela il fait construire de nombreux petits châteaux fortifiés marquant son territoire.

* Vers 1163, début des travaux sur le site de Montorgueil.

* Au 13ème siècle, le château de Montorgueil n'est plus cité dans les textes. Il semble que la fonction de vigie défensive soit prise par l'autre château nommé Calamés, sur une colline à peu de distance.

* Au début du 20ème siècle, certains écrits affirment que le donjon est encore impressionnant (à vérifier).

* En 2008, des bénévoles s'activent pour consolider la vieille tour.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Même si le site est consolidé, soyez très prudents et ne montez pas sur ce vestige de 800 ans.

 

 

 

Voyez vous la tour de Calames sur son inaccessible sommet ?

 

 

 

   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 09Vers Menu châteaux de l'Ariège

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierrote 29/08/2017 20:31

T our qui n’a eu, pour sûr, une longue vie,
O ù celle de Calames prééminence prit*…
U n air de ressemblance ont-elles gardé :
R uines solitaires sur colline, haut perchées…

D ifficile de croire à chemin ardu
E n mirant sente pas du tout pentue ! (

M algré, sans doute, plus raide fin de voyage)…
O uvrage découvert lors, du Moyen-Âge
N ous en offre une magnifique vision.
T rès réduite est-elle ? Là, n’est mie question.
O n sait, de plus, que ne fut grand castel :
R estes sont bien souvent à même échelle…
G ardait site l’accès à la ville de Foix,**
U ne mission fort importante, autrefois…
E st l’appareillage comme les aime tant,
I rrégulier, certes, et d’angles parements «
L aissent à désirer », solides pas tant.

S auf que l’épaisseur des murs aperçue
A insi que nulle ouverture entrevue,***
U n air très défensif donnent à l’ensemble,
R epoussant pour ennemis, il me semble…
A i-je rêvé, grâce à vos images, écrits,
T out entier castel, et dans mon esprit

A retrouvé d’antan sécurités,
R estituant force, défiance du passé ;
I mage d’une tour de guet dont l’avantage
E st aujourd’hui de mirer paysage
G randiose à son pied, comme il fut jadis.
E st-ce, tel que le narrez, montrez, délice

P arvenir en ce lieu… en temps de paix !
S entinelle endormie ce vestige est…

* lu dans l’historique.
** il me semble, même s’il est écrit dans l’historique que c’était une marque de pouvoir (de territoire)… les 2 fonctions n’étant mie incompatibles, je crois, plutôt même souvent associées… non ? (surveillance et pouvoir affiché).
*** même si, comme je le suppose, la tour en posséda tout de même quelques unes antan.

Le Chevalier Dauphinois 06/09/2017 20:02

* Vous prétendez que ce chemin ne fut point pentu..... Hors la pente est de..... au moins (heu...) 1%. Ce fut terrible pour mes frêles jambes de 800 ans (suis je crédible ?).
* La visite de cette ruine fut un vrai plaisir pour moi. Le sentier d'approche agréable et odorant, puis la découverte de cette construction si âgée, et enfin le panorama.
* Ce château ne fut pas une puissance forteresse. Le site fut un château de garde pour marquer le territoire.
* Une construction comme celle-ci, il en existait beaucoup. Peu ont pu parvenir en aussi bon état.
* Quelle chance j'ai eu de la voir et la toucher puis de l'immortaliser.