Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 06:53

 

 

     Je pressens que le château se bat contre la végétation

Département 09 - ARIEGE

  

  

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Montesquieu-Arvantès est située à 40km Est-Sud-Est de Saint Gaudens, à 35km Ouest-Nord-Ouest de Foix (voir son château), à 30km au Sud de Carbonne et à 20km au Nord de Seix (voir son église).

 

     Coordonnées du château :

43° 01' 24" N01° 12' 01" E
 43.0234008653° 1.200363636°

 

 

Le château : 

        L'extérieur :  

Quand il faut y aller... Il faut y aller !  Ho hisse... j'y suis presque

* A l'Est du bourg, une verdoyante colline.

* Même un castellologue amateur comme moi sait que les fortifications médiévales ont été construites sur une "bosse" (sauf dans les régions plates évidemment).

* Bien que le soleil soit haut, bien que la chaleur soit intense, bien que jla fatigue sois présente après 2 semaines en ce territoire, mon courage sans limite me quémande de gravir cette montagne !

Suis je crédible dans le rôle de l'inusable Chevalier ?

 

 

La ruine est joueuse

* Avez vous remarqué que certaines ruines adorent se cacher dans la verdure ?

* Alphonse de Lamartine a écrit  : "Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et .....". 

* Même si ce poète n'a point écrit pour une ruine castrale, je me suis toujours demandé si "les pierres inanimées ont une âme et une envie de se faire désirer".... surtout du Chevalier.

 

  Voyez vous cette beauté envahie par la végétation ?

Premier contact

* J'avance lentement pour éviter de glisser sur les pierres au sol.

* Je vois un mur moyennement épais composé de pierres pauvrement taillées et aux dimensions multiples.

* Il montre quelques trous de boulin (voir vocabulaire).

* Plus loin, le mur très arasé ne m'informe ni sur ses systèmes défensifs ni sur sa fonction.

* En avançant, je suis surpris de voir une ouverture rectangulaire.

Serait ce une fenêtre pour un commun ?

Suis je déjà dans le château ?

* Je dois continuer l'aventure à travers la végétation pour mieux comprendre.

 

 

Je défaille ! Est ce le donjon ?

* Soudain, à ma grande surprise, une masse apparaît.

* Cette construction est composée de deux rondes tours reliées par une courtine "presque" intacte.

* L'architecture me fait penser à un logis fortifié ou ... à un petit donjon habitable.

Quel est votre avis ?

* Je vais tenter d'entrer en cette énigmatique construction.

 

 

        L'intérieur :

Hélas..... et lasse elle est

* Avec précaution, je contourne le "donjon".

* Le temps et le désintérêt des hommes ont fait leur travail de destruction.

* Les autres courtines ainsi que les éventuels angles arrondis ont disparu.

 

C'est la fin... pour un nouveau départ

* Bien calé contre une paroi, je contemple l'étendu de la ruine.

* Puis je m'éloigne en reculant pour mieux savourer ce mystérieux site castral.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - clic

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction du château.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite en respectant les champs, les clôtures et propriétés privées. la ruine n'est pas sécurisée, soyez très prudents lors de votre découverte. Le risque de recevoir une pierre est important.

 

 

 

Aucun ennemi au loin, je peux descendre dans la vallée

 

 

 

 

   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 09Vers Menu châteaux de l'Ariège

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierrote 12/07/2017 22:27

M ais non, Chevalier, ne peut-on vous croire
O ù d’une petite butte qui est à voir
N ous parlez de montagne !… Exagéré
T rop avez, que couleuvres n’ont été
E videmment avalées !… N’est-ce mie
S i important, je l’avoue, aujourd’hui,
Q uand est offerte cette ruine merveilleuse !
U ne d’icelles qui savent me rendre heureuse.
I l aurait été bien que taille-haie,
E n revanche, ayez pris ! Le sais-je, ce n’est
U ne arme banale pour un preux Chevalier...

A moins qu‘il ne chasse les ruines oubliées !
V égétation a moult d’inconvénients (
A commencer, pour vos mollets seyants !*),
N e permettant une correcte lecture,
T ant sont cachés, isolés, pans de murs.
E n sont pourtant qui nous murmurent jadis
S ans être de « grands » vestiges, et c’est délice

A percevoir au mitan des feuillus
R estes si bels, aux atours fort « charnus ».
I mage d’une porte, d’un châtelet d’entrée,
E n mon esprit s’est de suite « imposée »…**
G rand’déception, la seule, ai-je eue, ici :
E st de la mémoire des hommes site banni.

C ela n’empêche mie qu’une âme il ait.***
O deur de son passé encore y est.
U n doux parfum qu’avez su nous transmettre
S ur quelques brins de vie de nos ancêtres :
E urent certains besoin ou envie trouver
R efuge sur la colline. Ils furent guerriers,
A voir imposants bouts de bâtiments.
N ous n’en savons plus ? Est-ce suffisant.
S ont là, les dévoilez : sont bien vivants !

* seyants, pour la rime, et puis vous me l’avez dit aux castels de Grèze, qu’ils étaient tant seyants, ces mollets, que vous vous demandiez si vous n’en étiez point amoureux !… (sans commentaire !)
** vous nous demandez notre avis dans votre article (§ "je défaille"), alors je vous le donne : ces vestiges m’ont fait penser à une entrée fortifiée « standard » : 2 tours protégeant la porte…
*** cf. citation de Lamartine.

Le Chevalier Dauphinois 16/07/2017 19:46

* Ce site est magnifique, mais hélas trop envahi par la végétation.
* Il existe sur le web des images du château sans arbre ou sans feuillage. La porte encadrée par les 2 rondes tours est visible.
* Ce site est vraiment magnifique mais hélas dangereux. Beaucoup de précautions j'ai prises au détriment d'images spectaculaires et explicatives.
* Peut être que mon article sera le "dynamiseur" pour la création d'une association de sauvegarde.