Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 07:58

 

 

Département 64 - PYRENEES ATLANTIQUES

 

  Point de défense visible pour cette cathédrale!

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune d'Oloron Sainte Marie est située à 45km à l'Ouest-Nord-Ouest de Lourdes (voir son château), à 35km au Sud-Ouest d'Orthez et à 25km au Sud-Est de Pau.

 

  Coordonnées de la cathédrale :

43° 11' 17" N00° 36' 56" W
 43.1881157474° -0.6156527996°

 

 

La cathédrale

     L'extérieur :

La découverte

* Aller à Saint Jacques de Compostelle n'était point chose aisée à l'époque médiévale. Quelques brigands guettaient et attaquaient pèlerins et cités.

* Avec cette hypothèse, j'ai imaginé qu'Oloron, située sur l'une des routes, devait posséder quelques bâtiments fortifiés.

* En arrivant proche de la cathédrale, je ne remarque aucun système défensif.

* Je ne vois que les remplages des larges fenêtres.

 

 Voyez vous la trace d'un système défensif ?

L'enquête commence

* Je prends un peu de recul et.......

..... je vois beaucoup de fenêtres donnant certainement une magnifique lumière dans l'abside et le choeur.

* Soudain, mon oeil de castellologue amateur voit une haute construction cubique.

Comme moi, n'êtes vous pas surpris ?

 

 

Je contourne le site par la gauche

* Le long de la nef, la partie basse est renforcée par des contreforts à larmier et la partie supérieure par des arcs boutants.

* Au fond, une haute construction m'interpelle.

* Avec sa droiture, sa rigueur, ses ouvertures sous le toit, je pressens tour défensive et de guet était cette construction.

* Même si la tour ne possède ni d'archère ni mâchicoulis (voir vocabulaire) je suis heureux d'avoir découvert un système défensif en cette cathédrale.

 

 

 Que voyez vous sur la gauche ?Est ce la fin des découvertes ?

* Pour mieux admirer cette haute tour, je prends un peu de recul.

* La nef paraît minuscule.

Qu'est ce qui m'incite à penser cela ?

* Il est encadré par la tour à droite puis par un puissant clocher à gauche.

 

Quel est le nom de cette construction ?

* Je suis dans le plus grand étonnement devant cette architecture.

* Est ce :

- Un clocher porche,

- Un clocher fortifié,

- Une tour défensive,

- Un donjon.

* Qu'importe, porche il est en notre siècle, mais tour de défense il fut au Moyen Âge puis durant les Guerres de Religion.

* Ce clocher me rappelle celui de Vicq d'Auribat dans les Landes.

 

 Toute la panoplie défensive se retrouve sur ce clocher

Il me fait rêver

* La ronde tour flanque doit comporter un escalier en colimaçon.

* Les gros trous de boulin horizontaux portaient une construction en encorbellement en bois nommée : Hourds.

* La fente verticale (sur 2 faces) est une archère droite.

* Trois niveaux sont visibles.

* Le dernier est la salle de guet avec crénelage défensif.

* Après ces constatations, c'est le moment de franchir la porte.

 

 

    L'intérieur :

 

Pour visiter l'intérieur de la cathédrale

 

veuillez cliquer ici.

 

 

 

La tour défensive et le chocher-porte protègent les 2 extrémités de la cathédrale

 

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Béarn et Pays Basque : 64
commenter cet article

commentaires

Pierrote 23/08/2017 22:28

O n est, en effet, fort surpris, ici :
L a cathédrale n’est mie dans nos esprits
O uvrage si massif et si austère ;
R igoureux non pas, car jamais de guerre.*
O n attendait, le chevet révélé,
N ombreuses fioritures côté entrée,

S auf que la tour défensive aurait dû
A penser nous donner : bien incongrue,
I l est vrai, était-elle… Lors, une question :
N ‘est chevet de la date de construction ?**
T ant est des autres bâtis différent !…***
E urent vraiment peur des brigands habitants

M ettant au point de si massives défenses
A vec ce clocher-porte ! Quelle défiance
R encontrée dans une si rude structure !
I ncroyables de force sont ces murs
E rigés : ceux d’un castel l’on croirait

B ien mirer, et cela, pour sûr, me plait !
E tre face à édifice religieux
A vec de religion signes si peu…****
R ien ne pouvait me rendre plus joyeuse !
N ature des entrailles est-elle si heureuse ?…

* il me semble… du moins, ne l’est-elle mie dans le mien.
** il aurait été construit (ou réaménagé) après ?… il n’est pas dans le style austère de la tour et du clocher-porche…
*** vous nous avez bien « eus », en montrant ce chevet d’abord : j’ai vu rouge !… me disant que je n’allais point aimer du tout ce moutier…
**** je veux dire : être face à ce clocher-porche-façade d'entrée.

Le Chevalier Dauphinois 26/08/2017 20:52

* En découvrant cette cathédrale, j'ai cru d'abord voir une imposante construction Gothique non défensive.... Mes images de fortifications sont autres en ma cervelle de casllelologue-amateur, même pour un édifice religieux.
* Puis, j'avoue ne pas avoir compris cet enchevêtrement de fenêtres, de contreforts, d'angles.
* Ce fut un Chevalier curieux mais sans l'obligation de comprendre la chronologie des lieux qui se mis à photographier cette cathédrale.
* Un Chevalier un peu touriste je fus...... Il est vrai que la route de Compostelle ne crée pas l'envie Guerrière.... d'un Chevalier !