Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 07:55

 

 

Pour découvrir l'extérieur de cette cathédrale

Veuillez cliquer ici.

 

 

  Quelle richesse de détail !

     L'intérieur :

La découverte

* C'est presque religieusement que je m'approche de l'entrée.

* Les pieds-droits et les colonnes comportent des chapiteaux sculptés dont les thèmes reprennent les animaux fantastiques et les personnages bibliques.

* Le lumineux soleil écrase les formes et les reliefs dans le porche ombragé.

* Après quelques secondes, mes yeux accoutumés à l'ombre me montrent...... un incroyable portail Roman. Les sculptures décrivent la descente de christ du Christ.

* Ne voulant point vous dévoiler cette merveille par de simples photos, je vous propose d'aller découvrir sur place ce portail unique ainsi que ses archivoltes merveilleusement sculptées.

* La porte entrouverte m'invite à entrer.

 

Quelle lumière !

Une décoration digne des enluminures

* Quel choc !

 

* Ma première surprise est la lumière.

* Avec les imposantes fenêtres, ceci pourrait sembler une évidence.

* Mais cette luminosité est partout, du sol au plafond (aurait dit une publicité bien connue).

* Mon second étonnement est pour la couleur.

* Elle est présente sur chaque pilier et chaque mur.

* Dans les chapelles latérales, les rayons du soleil jouent avec les parois colorées.

Sont ce les verts paturages du paradis ?

 

Puis je monter dans les tours ?

* Je ne suis point venu en ce lieu pour être un simple touriste adorateur de décors peints.

* Mon but est de découvrir les salles de repli et de défense.

* Je distingue en plusieurs parois des portes, mais elles sont fermées.

* Je repars vers une autre découverte en ce beau département du Sud-Ouest.

 

 

Pour voir le diaporama, veuillez cliquer ici.

 

 

 

Histoire de la cathédrale :

* En 1101, à son retour des croisades en Terre  Sainte, Gaston IV le Croisé le Vicomte (voir titre de noblesse) de Béarn, entame plusieurs constructions pour sécuriser le chemin de Compostelle passant par le Béarn et l'Aragon.

* Vers 1102, le Vicomte décide la construction d'une cathédrale à Oloron.

* En 1212, durant la Croisade des Albigeois, le Vicomte du Béarn prend le parti du puissant Comte de Toulouse. La ville d'Oloron loge plusieurs sympathisants à la cause Cathare. Par erreur, certains d'entre eux incendient la cathédrale.

* Au milieu 13ème siècle (à vérifier), un nouvel incendie ravage le bâtiment religieux.

* A la fin du 13ème siècle puis au début du 14ème siècle, chevet, nef et chapelles sont reconstruites.

* Au 15ème siècle, des chapelles latérales sont aménagées.

* En 1569, durant les Guerres de Religion, le Comte de Montgommery, à la tête d'une armée de Huguenots, pille la ville et la cathédrale.

* Au début du 17ème siècle, la cathédrale est réparée suite aux évènements du siècle passé.

* Au milieu du 17ème siècle, l'évêque fait construire/aménager un orgue.

* Au milieu du 18ème siècle, la cathédrale est agrandie.

* Vers 1792, les évêques sont chassés. La cathédrale devient l'église paroissiale.

* Au 19ème siècle (à vérifier), le bâtiment religieux est défini comme cathédrale.

* En 1939, la construction est classée aux Monument Historiques.

* En 1998, la cathédrale est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Marie) est libre et gratuite. La visite du clocher fortifié est interdite.

 

 

Quelle curieuse symbolique

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Béarn et Pays Basque : 64
commenter cet article

commentaires

Pierrote 25/08/2017 22:02

O n ne peut dire que l’intérieur m’ait plu.
L es peintures sont, bien sûr, d’un bel rendu.
O r, m’attendais-je, le clocher-porche passé,
R encontrer entrailles à l’aspect guerrier.
O ui, choc j’ai eu. Le même que vous ? nenni…
N ‘avais-je qu’un désir : visiter replis

S ur lesquels était fondé mon bonheur.
A vec Vicq d’Auribat aviez eu l’heur
I maginer ressemblance.* Il est vrai,
N ‘était-ce qu’en parlant du porche, je le sais.
T ort ai-je eu, en rêvant, d’extrapoler
E t croire que défenses seraient dévoilées…

M agnifiques devaient être, car du dehors
A vaient tout de celles d’un vieil castel fort.
R avie m’aurait découverte des archères :
I mages de l’extérieur surent tant me plaire…
E t les refuges-guets sur chaque tour

B els à mes yeux auraient été, atours
E tant ce qu’ils représentaient, aussi
A ustérité, même si « écrin » n’est mie.
R ien de tout cela… Grande est déception.
N ‘ai-je pour religieux intérieurs passion…

N ‘appartiennent au Sacré couleurs, sculptures ?
O ui, mais sont ici vues dans pieux murs…
T ant pis… Diaporama** et Historique
A uront donné, pour moi, aspect magique.

* dans le 1er article sur ce moutier, notamment pour le porche et les défenses visitées.
** parce que l’on revoit toutes vos images prises de l’extérieur et notamment celles de ce clocher-porche si attirant.

Le Chevalier Dauphinois 26/08/2017 15:14

* Ce 2ème article pour la cathédrale n'est point pour les amateurs (et amatrices) de fortifications médiévales.
* Je l'ai créé pour montrer la beauté des peintures murales et faire comprendre que les bâtiments religieux étaient très décorés (car hélas, les églises en notre 21èe siècle sont blanchies.).
* Autant de couleurs, de lumières "mouvantes" devaient impressionner au Moyen Âge et même à la Renaissance. Les églises devaient être une réjouissance pour les familles de paysans trop enserrées dans leur petite maison froide et peu lumineuse.
* C'est ce que j'ai voulu transmettre dans cet article coloré.