Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 07:55

 

 

Département 04 - ALPES de HAUTE PROVENCE

 Voyez vous unsite castral ?

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Châteauneuf-Miravail est située à 80km au Nord-Est d'Avignon, à45km au Sud-Ouest de Tallard (voir son château) et à à 40km au Nord de Manosque, à 20km à l'Ouest de Sisteron.

 

     Coordonnées du château :

44° 09' 59" N05° 44' 29" E
 44.1666219° 5.74139990°

 

 

Le château : 

        L'extérieur :

Mon étalon est une boussole à châteaux

* Sur la rive Sud du Jabron, à une portée de flèche de Châteauneuf-Miravail, une colline boisée attire l'attention de mon destrier.

* Sachant que mon compagnon de croisade ressent les pierres médiévales mieux de moi, je décide de le laisser paître la succulente herbe de Provence et je monte à pieds la butte.

* La haut, jouant à se cacher dans la végétation, une beauté me fait signe.

Nota :  Le lieu comporte 2 collines, il ne faut pas les confondre.

- L'une possède le château.

- L'autre a hébergé un village.

 

 

Sentez vous cette poussière médiévale ?Quelle fut la fonction de cette ruine trouée ?

* Le première construction qui s'offre à mes yeux amoureux est haute, à la paroi épaisse et curieusement trouée.

* Avec précaution, je la contourne.

Devinez vous la fonction de cette construction ?

* Comme par magie, les branches s'écartent me laissant voir... une ronde tour.

* Par sa position, je pressens que cette haute construction défensive, au parement bien modeste, fut à l'angle du rempart extérieur.

* Hélas, elle est arasée. Elle ne me permet pas de voir crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

        L'intérieur :

Que me murmure ce mur ?

* Quelques mètres plus loin, une longue paroi se faufile à travers les arbres.

* Rapidement je la rattrape.

Suis je crédible quand je fais croire que les murs se déplacent ?

* Comme par magie le long mur se transforme en angle dont la qualité du parement me surprend :

Les pans de murs sont partout1 - Soit ce château a souvent été reconstruit ou réparé, 

2 - Soit il fut celui d'un petit seigneur,

3 - Soit ce ne fut qu'un château de garde.

* La grandeur du site me fait éliminer l'hypothèse 3.

 

 

Il y en a partout !

* Lentement, j'avance à travers les arbres et les tas de pierres.

* Certains vestiges me sont abscons alors que d'autres ressemblent à une tour ou un bâtiment de stockage.

* Dans mon périple je découvre un long mur. De suite mon imaginaire s'enflamme devant la large porte. Cette construction me fait penser à des écuries ou un bâtiment pour stockage de chariots et autres engins roulants.

* Dans une ruine, il est important d'être vigilent, sinon, la chute est inévitable.

  

 

Est ce une salle secrète pour Indiana Jones ?Murée elle est

* Soudain, des pierres pauvrement taillées attirent mon attention.

* Cachée par la végétation, cette curiosité ressemble aux entrées mystérieuses dans les films d'aventures.

Y a-t-il quelques trésors ou momies derrière ?

* Avec précaution, j'entre.

* Point mystérieuse cette construction est.

* Vous aussi vous pouvez en deviner la fonction.

 

 

Voyage dans le temps et dans l'espace !

* Par un phénomène que je ne comprends pas, je cherche la sortie et j'en trouve une autre.

* Je me retrouve devant un mur qui n'est point celui que j'ai vu il y a quelques minutes.

* Je me retourne et..... je vois un autre spectacle d'architecture en pierre.

 

 

Sont ce les catacombes du château ?L'enfer est magnifique !

* Soudain, j'entre dans une salle sombre.

* Voyant le Chevalier, les pièces s'éclairent et me montrent ses beautés construites.

* Même si les salles ne peuvent rivaliser avec celles d'une cathédrale, elle comporte pourtant des piliers et des voûtes magnifiquement consolidées aux angles.

 

 

Conclusion

* En ce château, les systèmes défensifs ont (grandement) disparu.

* Il ne reste dans ce site castral que les vestiges des bâtiments de vie.

* Que de beautés, que de salles, que de.....

* Si vous passez proche, je vous invite à déguster cette construction, mais en étant très prudents car les murs sont peu consolidés.

* Et si les ruines ne vous passionnent pas, le panorama vous plaira obligatoirement.

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction d'une fortification (à vérifier).

* Au 16ème siècle, le château est reconstruit (à vérifier).

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite en respectant les propriétés privées. Les murs n'étant pas sécurisés, il est important d'être très prudent et de ne pas monter sur les murs et parois.

 

 

Quel magnifique site de surveillance

 

 

   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 04

Vers Menu châteaux

Alpes de Hautes

Provence

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Pierrote 26/01/2017 22:08

C omme étiquette qu’à votre destrier
A vez donnée lui siet ! A t-il été,
S ans surprise, une vraie « boussole à châteaux » !
T ant et si bien, que sur colline, là-haut,
E tais-je certaine que vos images prises,
L oin de me déplaire, auraient grande emprise.

D éçue par ces vestiges je ne fus mie,
E n tas de cailloux parfois, mais bâtis
S avourés j’ai. Oui, m’ont-ils éblouie !

G uère n’ai-je tenu compte de l’historique
R appelant que ne sont point « authentiques »*
A rruinés restes que vous nous découvrez.
V aleur d’un lieu, chez moi, est décidée
E n fonction, aussi, de mes impressions
S urvenues découvrant les constructions.

C ertes, rénovés quelques piliers paraîssent.
H eur ont les murs d’avoir cette rudesse -
A l’extérieur tout comme à l’intérieur -
T ant appréciée.** Est-ce, pour sûr, grand bonheur
E ncontrer appareillage dans les salles
A yant peut-être défauts, sauf d’être banal.
U ne admiration ai-je pour les maçons
N ‘utilisant de liant :*** est-ce façon
E légante, magique parois ériger.
U n univers qui sait m’ensorceler,
F leuron, à mes yeux, de l’art du passé…

M ême si ne sont que bâtiments de vie
I ci montrés, sans défenses, m’ont ravie !
R ien qu’une archère, n’est-ce pas, fut aperçue ?****
A voué-je que je n’ai mie reconnu
V éritablement pièce dont la fonction
A urait dû nous sauter aux yeux. Mission
I mpossible ! A chapelle j’avais songé.
L a cuisine peut-être ? Qu’était-ce, Chevalier ?

N ‘ai-je qu’une chose à ajouter : si l’enfer,
O ù suis-je sûre d’aller, est de cette manière,
T out de suite j’en prends mon billet, que oui !
A insi me sentirai-je au paradis !

* je veux dire : qu’ils ne sont mie du XIIe siècle, date de la première construction, mais bien plus « jeunes ».
** par moi, du moins.
*** pas de partout, je l’ai remarqué, mais certaines parties semblent avoir été élevées « en pierres sèches »… aussi, j’ai rêvé qu’à sa construction (et reconstruction au XVIe siècle) toutes les salles étaient ainsi construites… ? Les photos que vous avez faites des détails des salles sont magnifiques !
**** par le lien « devant un mur ».

Le Chevalier Dauphinois 27/01/2017 20:08

* J'ai visité cette ruine il y a longtemps. J'avoue que je ne m'en souvenais que peu.
* A l'époque, je ne prenais pas de note durant ma découverte. De plus, je ne photographiais pas dans la chronologie pour le blog. Et puis mon matériel photo était vraiment minimal.
* Comment expliquer une ruine dont la fonction château fort est difficile à montrer ?
* Trois solutions s'offraient à moi :
- 1 - Ne pas la montrer et attendre..... plusieurs siècles.
- 2 - Jeter tout et espérer qu'un jour mon destrier m'amène proche.
- 3 - Faire rêver en prosant sur mon destrier et sur un voyage temporel entre chaque salle.
* La solution 3 m'a permis de faire vivre l'article sans détailler les images et l'architecture du château dont je ne connais rien (et ne 'en souviens plus).
*** Pour la pièce "évidente"...... j'ai pensé voir une mangeoire, donc ce serait une étable. (petite porte, petite fenêtre, sol minimal, pas de trou dans les murs pour des étagères ou des séparations, pas de cheminée.